Corée du Nord : Kim Jong-un pour le maintien de son arsenal nucléaire, garantie de l'avenir du régime

Kim Jong-un est à la tête de la Corée du Nord depuis 2011

NUCLÉAIRE - Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a insisté sur le fait que l'arsenal nucléaire nord-coréen était le garant de sa sécurité, à l'occasion du 67e anniversaire de l'armistice de la guerre de Corée.

Pas de changement à l'horizon. Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a insisté mardi sur le fait que l'arsenal nucléaire nord-coréen était le garant de sa sécurité, à l'occasion du 67e anniversaire de l'armistice de la guerre de Corée.

"Grâce à notre arsenal nucléaire de dissuasion efficace et sûr, le mot de guerre n'aura plus cours dans ce pays", a-t-il déclaré lors d'une rencontre avec des vétérans, selon l'agence officielle nord-coréenne KCNA. Cette déclaration a été faite dans le cadre du 67e anniversaire de l'armistice de la guerre de Corée, conflit qui entérina en 1953 la séparation de la péninsule coréenne en deux pays distincts.

Notre sécurité nationale et notre avenir seront assurées pour l'éternité- Kim Jong-un

"Notre sécurité nationale et notre avenir seront assurées pour l'éternité", a également précisé le dirigeant suprême de la République populaire démocratique de Corée. Il douche ainsi les espoirs d'une éventuelle renonciation de Pyongyang à ses programmes nucléaire et balistique, un temps supposé. 

Lire aussi

Le dialogue entre Pyongyang et Washington achoppe sur l'incapacité des deux parties à se mettre d'accord sur les concessions que la Corée du Nord devrait faire en échange de la levée des sanctions ordonnées pour la contraindre à renoncer à ses programmes nucléaire et balistique.

En vidéo

Corée du nord : Kim Jong Un refait surface

La Guerre de Corée (1950-1953) a été ponctuée par un armistice, non par un accord de paix, ce qui signifie que les deux voisins sont encore, techniquement, en état de guerre.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

La ville de Paris propose un confinement de trois semaines "si la situation sanitaire s'aggrave"

EN DIRECT - Covid-19 : les "premiers effets" de la vaccination des personnes âgées se dessinent

CARTE - Covid-19 : la liste des 20 départements sous "surveillance renforcée", mesures possibles le 6 mars

"Je vous suggère de réfléchir à votre attitude" : le coup de gueule d'Alain Fischer contre un médecin refusant l'AstraZeneca

Ce qu'il faut retenir des annonces de Castex pour "éviter un nouveau confinement"

Lire et commenter