Corée du Sud : ils diffusaient sur Internet des images filmées dans des chambres d'hôtels

International

JUSTICE - Deux Sud-Coréens ont été arrêtés pour avoir filmé à leur insu des clients dans des hôtels. Les images étaient mise sur un site, accessibles par abonnement.

Des caméras cachées dans des hôtels pour alimenter un site sur Internet. Voici l'affaire sur laquelle ont planché des enquêteurs sud-coréens ces dernières semaines avant de démanteler un système mis en place par deux hommes. Ils risquent désormais 5 ans de prison et plusieurs milliers de dollars d'amende.

Selon CNN, ils auraient placé des caméras dans 42 chambres situées dans 30 hôtels différents. Les appareils étaient dissimulés dans différents dispositifs dans les chambres, par exemple les télévisions, les prises électriques, les supports à sèche-cheveux. Au total, environ1600 personnes auraient été filmées à leur insu. Les vidéos, elles, étaient diffusées en direct sur un site. Une centaine de membres de ce dernier payaient 60$ par mois pour les visionner.

"Constamment et secrètement surveillées"

"On a déjà vu un cas semblable, où des caméras illégales étaient installées dans (des hôtels) et étaient constamment et secrètement surveillées, mais c’est la première fois à notre connaissance que les vidéos sont diffusées en direct sur Internet", ont indiqué les policiers sud-coréens à CNN.

Les caméras cachées constituent un véritable problème de société en Corée du Sud. L’an dernier, des milliers de femmes étaient descendues dans les rues de la capitale, Séoul, pour dénoncer l’espionnage sexuel.  Le problème est si criant que le gouvernement a mis sur pied une escouade d’inspectrices chargées d’examiner les salles de bain publiques à la recherche de caméras dissimulées.

Lire et commenter