Corée du Sud : un hospice prend feu, 21 morts

International

DRAME - La plupart des victimes sont des personnes âgées, pensionnaires d'un hospice. L'incendie pourrait avoir été allumé par un octogénaire souffrant de la maladie d'Alzheimer.

Un octogénaire est soupçonné d'être à l'origine d'un incendie dans un hospice dans lequel ont péri 21 personnes. Le feu s'est déclaré peu après minuit et a été maîtrisé en une demi-heure dans cet établissement situé dans le comté de Jangseong, à 300 km au sud de Séoul, qui accueillait 80 patients, pour la plupart dans l'incapacité physique de se déplacer. Sept personnes ont également été blessées, dont six grièvement.

Un responsable de la police à Jangseong a indiqué qu'un patient de 81 ans, souffrant de la maladie d'Alzheimer, avait été interpellé par la police. Des images de la caméra vidéo de surveillance le montrent entrant dans une réserve d'où le feu serait parti selon les premiers éléments de l'enquête.

Des problèmes de normes de sécurité en Corée du Sud

La fumée toxique qui a envahi les chambres à l'étage supérieur de cet hôpital de deux étages a emprisonné 21 pensionnaires dans les flammes. "La plupart sont morts par inhalation de la fumée", a indiqué un responsable. Une infirmière et deux assistantes étaient de garde, l'une d'entre elles fait partie des victimes. 

Il s'agit du deuxième grave incendie à endeuiller le pays en trois jours. Lundi, un feu dans une gare routière près de Séoul avait causé la mort de sept personnes. Le naufrage d'un ferry, le 16 avril, avait fait 302 morts, dont la plupart, cette fois, étaient des lycéens en voyage scolaire. La succession de ces accidents pousse la presse à s'interroger sur le développement économique foudroyant qu'a connu la Corée du Sud, qui a transformé un pays ruiné après la guerre de Corée en nation moderne et prospère, aux dépens des normes de sécurité, selon des commentateurs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter