Coronavirus : après l'Italie, l'Espagne découvre aussi le confinement quasi-total

Coronavirus : après l'Italie, l'Espagne découvre aussi le confinement quasi-total
International

Toute L'info sur

LE WE 13h

ESPAGNE - Samedi soir, le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez a annoncé des mesures drastiques pour faire face à la crise du coronavirus dans le pays. Un confinement quasi-total a ainsi été mis en place. Il autorise seulement les habitants à sortir pour aller travailler, à s'approvisionner et se soigner.

Après l’Italie, l’Espagne. Depuis plusieurs jours, l’ensemble de l’Italie est confinée, devenant le premier pays européen à vivre une telle situation en raison de la propagation du Covid-19. Jusqu’à maintenant, seule la région de Wuhan, épicentre de l’épidémie en Chine, avait été confinée depuis l’apparition du virus à la fin du mois de décembre.

Voyant son nombre de cas augmenter à vitesse grand V ces dernières heures, avec 2.000 nouveaux malades depuis le début de week-end,  pour un total de 7.700 contaminés et 288 morts, l’Espagne a annoncé samedi soir la mise à l'isolement quasi-total de ses habitants. "L'interdiction de circuler dans les rues (...) est à suivre obligatoirement à partir d'aujourd'hui", a déclaré le chef du gouvernement Pedro Sanchez.

Lire aussi

Les Espagnols autorisés à aller travailler

Les Espagnols sont autorisés à aller travailler, "acheter le pain", "aller à la pharmacie, se faire soigner, s'occuper de proches âgés ou en situation de dépendance" mais "pas pour aller dîner chez un ami ou boire un café", a insisté le Premier ministre espagnol. Cette situation inédite durera au moins deux semaines. "Malheureusement, nous ne pouvons pas exclure que la semaine prochaine, nous dépassions les 10.000 contaminés", avait d'ores et déjà alerté Pedro Sanchez vendredi.

Avant cette mesure de confinement quasi-total prise samedi, la région de Madrid, la plus touchée du pays avec près de 3.000 cas, avait déjà décrété la fermeture de tous les commerces non essentiels. Dans le même temps, le monde du sport est touché en Espagne avec cinq cas positifs au coronavirus détectés au sein du club du FC Valence, dont le défenseur argentin Ezequiel Garay.

Des questions sur le coronavirus et sa propagation ? Posez-les ici.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent