Coronavirus : bagarres, razzias dans les magasins... la crainte d'une pénurie de papier toilette joue sur les nerfs des Australiens

Coronavirus : bagarres, razzias dans les magasins... la crainte d'une pénurie de papier toilette joue sur les nerfs des Australiens

SYDNEY - Une rixe pour du papier toilette dans un supermarché australien samedi a incité la police à appeler au calme à la suite des récentes violences déclenchées par des frénésie d'achats provoqués par le coronavirus dans le pays-continent.

La propagation du virus peut attiser les angoisses et les comportements frôlant avec l'irrationnel. Une vidéo largement diffusée sur internet montre trois femmes dans l'allée d'une épicerie de Sydney se tirant les cheveux, criant et se battant pour un gros paquet de papier toilette. L'une des femmes crie : "Je ne veux qu'un paquet!" alors que deux autres protègent un chariot rempli de plusieurs paquets de papier toilette. Deux membres du personnel sont obligés d'intervenir pour mettre fin à la bagarre et la police a été appelée. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

On n'est pas au Thunderdome, ce n'est pas Mad Max !"- Responsable de la police en Nouvelles-Galles du Sud.

"Nous ne sommes pas dans le Thunderdome ! Ce n'est pas Mad Max. Nous n'avons pas besoin de faire ça", a déclaré un responsable de la police de Nouvelle-Galles du Sud, dans des propos rapportés par SBS, en référence à la série de films d'action post-apocalyptiques. La police a également été appelée dans un magasin de Sydney où un couteau a été dégainé lors d'une autre bagarre... toujours pour du papier toilette. 

Ce phénomène inquiète jusqu'au plus haut sommet de l'état : "SVP STOP! Le bon sens nous dirait que si certains individus n'achetaient pas un nombre excessif de rouleaux de papier toilette... il n'y aurait pas de problème", a tweeté samedi Brad Hazzard, ministre de la Santé de l'Etat Nouvelle-Galles du Sud, publiant une photo de rayons de magasin vides. 

Gladys Berejiklian, la Première ministre du même Etat  a demandé au public de garder son calme et a assuré qu'il n'y avait pas de problème d'approvisionnement de papier toilette.

Des chaînes de supermarchés - à l'image de Woolworths, le magasin où a eu lieu l'accrochage - ont commencé à rationner les ventes de papier toilette "une limite de 4 paquets" , assurant aux clients qu'il n'y avait pas de pénurie.

Un comportement irrationnel dans un pays où 70 cas du nouveau coronavirus ont été confirmés. L'un des derniers cas en date est celui d'un médecin de l'Etat de Victoria, dans le sud-est du pays, rentré récemment des Etats-Unis. Il a traité environ 70 patients, en dépit des symptômes du virus. 

Le même genre de scène est rapporté sur les réseaux sociaux, notamment en Angleterre. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : l'ex-Miss France Vaimalama Chaves éliminée, Bilal Hassani au sommet

EuroMillions : un Français remporte la cagnotte de 220 millions d'euros, un record en Europe

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

Covid-19 : quand thés dansants et parties de belote virent aux clusters en Loire-Atlantique

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.