Coronavirus : Boris Johnson espère un retour à la normale "pour Noël" au Royaume-Uni

Boris Johnson a fait le point sur la suite de la levée des restrictions sanitaire au Royaume-Uni.

Photo prise le 15 juillet 2020
International

DECONFINEMENT - Boris Johnson table ce vendredi sur un "vrai retour à la normale" d'ici aux fêtes de fin d'année. Particulièrement critiqué pour sa gestion de la crise, le Premier ministre britannique a dévoilé les prochaines étapes de levée des mesures sanitaires dans le pays.

"J'espère vivement et sincèrement que nous pourrons supprimer les mesures extraordinaires" mises en place pour contenir l'épidémie "et permettre un vrai retour à la normale au plus tôt à partir de novembre, peut-être à temps pour Noël". Dans un contexte où la crainte d'une seconde vague devient de plus en plus importante en Europe, Boris Johnson a fait part ce vendredi de ses espoirs pour les mois à venir. Il a rajouté avec optimisme : "si nous continuons à nous serrer les coudes comme nous l'avons fait jusqu'ici, je sais que nous pouvons vaincre ce virus".

Une levée progressive des restrictions

Le Premier ministre britannique a communiqué à la presse un calendrier qui doit permettre au Royaume-Uni de lever totalement les contraintes sanitaires mises en place pour lutter contre le coronavirus. Ces nouvelles étapes de déconfinement vont s'appuyer sur une accélération du nombre de tests. Le gouvernement vise ainsi "au moins 500.000 tests par jour, soit 3,5 millions par semaine" d'ici la fin octobre. Le dirigeant conservateur encourage les Anglais à reprendre, dès aujourd'hui, les transports en commun.

Il les incite également à retrouver leurs lieux de travail à partir du 1er août, s'en remettant aux employeurs pour la gestion des cas où le télétravail doit continuer à prévaloir. Une disposition surprenante puisque le conseiller scientifique du gouvernement Patrick Vallance avait déclaré jeudi que le télétravail demeurait une "bonne solution" et qu'il n'existait "absolument aucune raison" d'en changer. Autres ouvertures prévues à cette date les bowlings, casinos, patinoires, esthéticiennes et salles de spectacles. 

Lire aussi

Le retour du public dans les stades "à partir d'octobre"

Pour la rentrée de septembre, les écoles, collèges et systèmes de garde reprendront du service à plein temps. Les mariages et les conférences reviendront également avec l'automne. Par ailleurs, Boris Johnson table sur un retour du public dans les stades anglais "à partir d'octobre". Certains événements sportifs (championnat du monde de snooker et matches amicaux de cricket par exemple) doivent déjà accueillir des spectateurs cet été et constitueront d'excellents tests en vue d'une "réouverture plus large à l'automne"

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Le Royaume-Uni est le pays européen qui a payé le plus lourd tribu depuis le début de la crise du Covid-19 car 45.000 Anglais ont déjà succombé au virus. Dans ce contexte, le chef du gouvernement a tenu à prendre ses précautions : le calendrier de déconfinement reste "conditionnel" et soumis à l'évolution de la pandémie dans le pays. Il a d'ailleurs affirmé "espérer le meilleur scénario, mais se préparer pour le pire". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent