Face à la résurgence du Covid-19, Pékin se calfeutre à nouveau

Face à la résurgence du Covid-19, Pékin se calfeutre à nouveau
International

FOYER - Après la découverte en cinq jours de 106 malades du Covid-19, liés à un marché de fruits et légumes, Pékin a appelé ses habitants à ne pas quitter la ville et a décidé de refermer ses écoles.

Une résurgence de cas positifs au Covid-19 ces derniers jours inquiète les autorités de Pékin. A tel point que la ville a décidé de se calfeutrer à nouveau, après avoir assoupli les restrictions ces derniers mois en raison de l'amélioration de la situation.

Les autorités locales ont d'abord appelé les habitants à ne pas quitter les lieux et éviter les voyages "non essentiels". "Toute personne qui doit vraiment quitter Pékin devra fournir un certificat attestant d'un test négatif réalisé lors des sept derniers jours", a averti Chen Bei, la secrétaire générale adjointe de la mairie, durant une conférence de presse. Les habitants de zones classées "à risque moyen ou élevé", c'est-à-dire les plus touchées par le Covid-19, ont quant à eux l'interdiction de sortir de la ville, a-t-elle précisé.

Les écoles fermées et des zones confinées

Puis, après les sites sportifs et culturels la veille, les autorités ont décidé de fermer à nouveau l'ensemble des écoles, universités comprises qui doivent suspendre le retour des étudiants dans les salles de classe. Elles ont également confiné des zones résidentielles de la villes, près de 30 au total, et ont lancé une vaste campagne de dépistage, concernant plus de 8 000 employés du marché de Xinfadi.

C'est que depuis la découverte de 106 malades en l'espace de cinq jours, tous reliés à l'immense marché de fruits et légumes de Xinfadi, au sud-ouest de la ville, les Pékinois s'inquiètent de devoir se confiner à nouveau. Comme ils ont pu nous le confier, c'est "un nouveau coup de massue" pour les habitants qui, à force de quarantaine et de dépistage, avaient réussi à endiguer le virus. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

La mairie affirme avoir déjà fait désinfecter 276 marchés ainsi que 33 000 restaurants ou commerces alimentaires et dit avoir fermé 11 marchés. "La situation épidémique dans la capitale est extrêmement grave", a averti plus tôt ce mardi Xu Hejian, un porte-parole de la municipalité, alors que 27 nouveaux cas positifs ont été annoncés à Pékin ces dernières 24 heures. De son côté, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué suivre "de très près" la situation et évoqué l'envoi d'experts supplémentaires dans la capitale chinoise.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent