Coronavirus : deux Australiens, évacués du Diamond Princess, contaminés après avoir été testés négatifs au Japon

Coronavirus : deux Australiens, évacués du Diamond Princess, contaminés après avoir été testés négatifs au Japon

PROPAGATION - Deux Australiens qui ont été évacués du paquebot Diamond Princess, en quarantaine au Japon, ont été testés positifs au nouveau coronavirus à leur retour en Australie. Ils avaient pourtant été autorisés à quitter le navire de croisière, après avoir été testés négatifs une première fois.

Voilà de quoi apporter de l’eau au moulin de ceux qui qualifiaient de fiasco la quarantaine instaurée à bord du Diamond Princess, ce bateau de croisière japonais devenu le deuxième plus important foyer du coronavirus derrière la Chine. Après des jours de confinement, des centaines de personnes ont été autorisées à quitter le navire, après avoir été testées négatives à la maladie. 

Sauf que deux Australiens de retour en Australie, testés donc négatifs au Japon en début de semaine, viennent d’être testés positifs au covid-19, ont annoncé vendredi les autorités locales. "Nous avons deux personnes qui sont positives au virus de la maladie. Ces deux personnes ont des symptômes de gravité moyenne", a déclaré Dianne Stephens, responsable par intérim de la Santé dans le Territoire du Nord, vaste subdivision territoriale située dans le centre et le nord de l'Australie. Ce développement est de nature à susciter des questions sur les procédures employées par les autorités japonaises concernant les occupants du Diamond Princess, à quai dans le port de Yokohama.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Lire aussi

De nouveau en quarantaine pour les uns, "restez chez vous" pour les autres

Bon nombre des personnes autorisées à quitter le paquebot ont été évacuées, pour être de nouveau mises en quarantaine dans leur pays respectif. Mais d’autres, notamment des passagers japonais, ont seulement reçu pour instruction de "rester à leur domicile sauf nécessité absolue" d'en sortir, de ne "jamais" utiliser les transports publics et de mettre un masque protecteur si elles sortent.

Les deux cas qui viennent d’être détectés, décrits comme "une personne âgée" et "une personne plus jeune", font partie d’un groupe de 164 Australiens retournés dans le nord du pays. A la date de vendredi, six Australiens rapatriés ont été retestés – quatre d’entre eux sont donc négatifs. 

"De tels cas étaient attendus"

Le principal responsable médical australien, le professeur Brendan Murphy, a déclaré que la population australienne ne devait pas s'inquiéter. "Je veux rassurer le public : bien qu'il s'agisse de deux nouveaux cas en Australie, c'est une première depuis quelque temps", a-t-il dit. Ajoutant surtout : "De tels cas étaient attendus et nous sommes bien en mesure de nous en occuper."

Les autorités australiennes précisent ainsi que la détection de cas finalement positifs parmi les rapatriés n’est pas une surprise, compte-tenu du fait que le virus a continué à se propager à bord du navire après le début des tests.

En Australie, quinze cas précédents d’infection au coronavirus ont été liés à l’épidémie qui s’est déclenchée en décembre en Chine, dans la ville de Wuhan.

Au Japon, deux porteurs du coronavirus, deux octogénaires qui se trouvaient à bord du Diamond Princess, sont décédés à l'hôpital, a annoncé jeudi le ministère japonais de la Santé. Il s'agit des premiers décès constatés parmi les porteurs confirmés du virus s'étant trouvés sur le navire de croisière, au nombre de 634 jusqu’ici.

443 passagers sains ont débarqué du paquebot mercredi 19 février, suivis de 250 autres jeudi. L’évacuation de tous les voyageurs devrait prendre au moins trois jours. Les résultats d’examens de plusieurs centaines d’autres voyageurs sont encore attendus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Producteur tabassé : le policier soupçonné d'avoir lancé la grenade lacrymogène placé sous contrôle judiciaire

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Eurovision Junior : Valentina, la candidate française, remporte le concours

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Etats-Unis : le mystérieux monolithe de métal découvert dans le désert a disparu

Lire et commenter