Hausse des contaminations : l’Italie propose son aide à la France

Hausse des contaminations : l’Italie propose son aide à la France
International

SOUTIEN – Face à la hausse des contaminations dans l’Hexagone et parce que la France "a aidé l’Italie avec des équipements sanitaires" au cœur de l'épidémie, Rome a proposé ce vendredi son aide à Paris, par l'intermédiaire de son chef de la diplomatie, Luigi Di Maio.

Malgré la résurgence de l’épidémie sur son sol depuis plusieurs semaines, la France peut compter sur l’Italie. "Lorsque nous voyons la France en difficulté, nous sommes prêts à aider", a assuré ce vendredi son chef de la diplomatie, Luigi Di Maio, dans un entretien accordé à l’AFP, assurant sa "pleine solidarité avec le peuple et le gouvernement français". "Quand nous voyons des chiffres élevés dans des pays amis, la première réaction de l’Italie est de se demander comment nous pouvons aider."

L’Italie figure parmi les premiers pays européens à avoir été lourdement frappé par des cas de Covid-19 l’hiver dernier et avait alors bénéficié du soutien de la France. "Nous avons vécu une période terrible entre mars et avril, et à ce moment-là, dans le pire moment de la pandémie, la France n'a pas fermé ses frontières mais a aidé l'Italie avec des équipements sanitaires. Cela, nous ne l'oublions pas", a poursuivi Luigi Di Maio.

Pas de restrictions envers la France

Dans ce cadre, l’Italie exclut pour l’heure toute mesure restrictive envers la France, malgré les plus de 7.000 cas recensés chaque jour dans l’Hexagone, et la hausse constante des entrées à l’hôpital. "Pour le moment", aucun test ne sera par exemple réalisé aux frontières italiennes ou dans les aéroports pour les ressortissants français ou les Italiens rentrant de France. "Il n’y a pas d’initiative de ce type", a assuré le ministre des Affaires étrangères, ajoutant que son pays n’avait pas l’intention de se "refermer". Pour rappel, seuls les voyageurs en provenance d’Espagne, de Grèce, de Croatie ou Malte doivent subir un examen obligatoire de dépistage en arrivant en Italie.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France face au rebond de l'épidémie

Les dernières infos sur l'épidémie de Covid-19

L’Italie n’est toutefois pas encore sortie de l’épidémie. Avec plus de 35.500 cas recensés au total, selon le décompte de l’université Johns Hopkins, l’Italie demeure actuellement le sixième pays le plus touché au monde. À l’instar de plusieurs de ses voisins en Europe, le nombre de cas diagnostiqués est reparti à la hausse ces dernières semaines, mais dans des proportions beaucoup moins significatives qu'en France, grâce à des règles sanitaires particulièrement strictes (voir la vidéo en tête de cet article).

Ainsi, depuis début mai, le pays n’a jamais enregistré plus de 1.500 tests positifs en 24 heures, le maximum étant de 1.460 cas, le 28 août.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 en Ile-de-France : en réanimation, "les chiffres montent très vite, trop vite"

EN DIRECT - Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron promet "d'intensifier" les actions

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Stéphane, témoin du meurtre de Samuel Paty : "A 30 secondes près, on aurait pu faire quelque chose"

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent