Covid-19 : le Maroc durcit ses conditions d'entrées pour les voyageurs en provenance de France

ILLUSTRATION

INTERNATIONAL - Comme l'Espagne ou le Portugal, la France va passer, ce mardi 13 juillet, dans la liste, établie par le Maroc, des pays de catégorie B. Conséquence directe, les voyageurs en provenance de l'Hexagone vont être exposés à de fortes restrictions.

La tuile pour les touristes français. Le Maroc vient d'actualiser sa liste de pays dits de catégorie B. La France y a été ajoutée, probablement en raison de l'expansion du variant Delta du Covid-19 sur son territoire. Ainsi, dès ce mardi à 23h59, les voyageurs en provenance de l'Hexagone seront soumis à un strict protocole sanitaire à leur entrée sur le territoire marocain. 

Deux cas de figures distincts ont été établis par les autorités locales. Les personnes pleinement vaccinées devront présenter leur certificat, mais aussi un test PCR négatif de moins de 48 heures. À noter que les vaccins Pfizer/BioNTech, AstraZeneca, Janssen, Moderna, Sinopharm, Sputnik, Sinovac et Covishield, sont tous reconnus au Maroc. 

Toute l'info sur

Variant Delta : la France face à une quatrième vague

Les dispositions sont encore plus drastiques pour les personnes qui n'ont pas achevé leur schéma vaccinal. En plus du test PCR négatif de moins de 48 heures, ces dernières doivent se plier à une quarantaine contrôlée de 10 jours. Ladite quarantaine doit être réalisée, aux frais de l'intéressé, dans l’une des structures explicitement désignées par les autorités locales. Au neuvième jour, un nouveau test PCR "de contrôle" est exigé pour toutes les personnes de plus de 11 ans. 

Pour l’instant, l'ambassade marocaine en France et le ministère des Affaires étrangères n'ont pas donné plus de précisions. Le statut des enfants de 11 à 18 ans avec des parents vaccinés et des ressortissants marocains domiciliés en France n'a notamment pas été précisé. 

Lire aussi

Plus de 80 pays figurent dans la liste de la catégorie B. On y retrouve par exemple la Russie, le Brésil, l'Inde ou désormais l'Espagne et le Portugal. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

L'Australie avait de "profondes et sérieuses réserves" concernant les sous-marins français, riposte son gouvernement

EN DIRECT - Crise des sous-marins : les ambassadeurs en Australie et aux États-Unis reçus ce soir par Macron

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre d'hospitalisations en baisse de 11% sur une semaine

"Cet épisode va laisser des traces" : après la crise des sous-marins, la France peut-elle quitter l'Otan ?

Hautes-Pyrénées : un mort et deux blessés graves lors d'une rixe entre bikers à Tarbes

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.