Coronavirus : Melbourne prolonge son confinement de six semaines et renforce les mesures

Coronavirus : Melbourne prolonge son confinement de six semaines et renforce les mesures
International

CRISE SANITAIRE – Face à la recrudescence du nombre de cas de contaminations, la métropole australienne a décidé de prolonger jeudi 6 août le confinement pour six semaines et impose des restrictions supplémentaires. Les commerces non essentiels sont désormais fermés, et un couvre-feu nocturne est imposé.

L’épidémie prend de l’ampleur en Australie. Alors que le nombre de nouveaux cas se multiplie à Melbourne, les autorités locales ont prolongé à partir de ce jeudi le confinement dans la deuxième ville du pays. D’abord louée pour sa gestion de la première vague épidémique, l’Australie subit de plein fouet depuis plusieurs semaines la redoutée deuxième vague. Des foyers de contamination à Melbourne et dans sa région ont échappé à tout contrôle.

La capitale culturelle du pays avait déjà subi un reconfinement. Le 9 juillet, face à une résurgence des cas, les autorités locales avaient reconfiné la ville pour six semaines, et l’État de Victoria, dont Melbourne est la capitale, avait fermé ses frontières pour préserver le reste de l’Australie. Mais cela n’a pas suffi à endiguer la deuxième vague. Ces derniers jours, des centaines de nouvelles contaminations ont été recensées quotidiennement. Jeudi 30 juillet, 723 cas ont même été enregistrés, soit le niveau record en une journée.

5 kilomètres de liberté en journée, couvre-feu la nuit

En plus d’être prolongé jusqu’au 13 septembre, le reconfinement est donc renforcé. Depuis dimanche, un couvre-feu est imposé toutes les nuits : entre 20h et 5h du matin, il est désormais obligatoire pour les cinq millions d’habitants de rester chez eux. Seules les personnes effectuant des métiers essentiels, prodiguant des soins ou cherchant à en recevoir, peuvent sortir. Afin de faire respecter cette mesure radicale, les autorités imposent aux contrevenants une amende de 1.652 dollars australiens (1.000 euros), et la police multiplie les patrouilles. Une amende allant jusqu'à 5000 dollars australiens peut également être adressée aux récidiviste.

Lire aussi

En journée, les Melbourniens n’ont également plus le droit de se déplacer à plus de cinq kilomètres de chez eux, et dans la limite d’une heure pour effectuer une activité sportive. Seule une personne par foyer a désormais le droit de faire les courses chaque jour, toujours dans un rayon de cinq kilomètres. Quelques semaines après être revenus en classe, la plupart des élèves des écoles et universités reprennent les cours par internet, tandis que les crèches et autres structures d’accueil sont fermées.

"Ces six semaines sont absolument critiques"

Depuis ce jeudi, tous les commerces non essentiels restent portes closes, ainsi que la plupart des entreprises. Seuls les supermarchés, pharmacies et magasins d’alcool font figure d’exception. Certains secteurs comme la production de viande ou le BTP doivent réduire leurs opérations, tandis que les abattoirs ne devront fonctionner qu’aux deux tiers de leurs capacités. Toutes les administrations sont également fermées. Les autorités estiment que ces mesures éviteront à un million de personnes de se rendre au travail.

"Ces six semaines sont absolument critiques", justifie le Premier ministre de l’État de Victoria, Daniel Andrews, dans des propos rapportés par l’AFP. "C’est déchirant de devoir fermer les lieux de travail (...) mais c’est ce qu’il faut faire pour arrêter la progression de ce virus sauvagement contagieux, de ce virus mortel." En outre, les mariages sont toujours interdits à Melbourne, alors qu’ils avaient été limités à cinq personnes au plus haut de la première vague, ainsi que les célébrations religieuses. Les théâtres, salles de concerts et restaurants y sont toujours fermés.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Malgré ces mesures drastiques, l’Australie est loin de figurer parmi les plus touchés dans le monde. Selon l’université Johns Hopkins, dont les données font référence, 19.863 cas ont été enregistrés dans le pays depuis le début de la pandémie (69ème mondial) et 255 décès sont à déplorer (75ème mondial). Selon l’AFP, l’État de Victoria recense à lui seul 12.000 cas et 147 morts.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent