Déconfinement en Chine : la ruée vers des lieux touristiques inquiète les autorités

Déconfinement en Chine : la ruée vers des lieux touristiques inquiète les autorités
International

ASIE - En Chine, des lieux touristiques ont été pris d'assaut, seulement quelques jours après la levée des mesures de confinement. Dans le pays où le Covid-19 a fait plus de 3300 morts, selon les chiffres officiels, ces images inquiètent les autorités sanitaires.

En Chine, sitôt le confinement levé, la vie a repris son cours... mais peut-être un peu trop vite. Des images publiées sur les réseaux sociaux montrent l'affluence des Chinois dans les lieux touristiques, seulement quelques jours après le retrait de certaines mesures de restrictions afin d'enrayer la propagation du coronavirus. Samedi 4 avril, dans la province d'Anhui, à l'est du pays, les Chinois étaient nombreux à arpenter les allées du parc national de Huangshan, comme en témoignent les images publiées sur le réseau social Weibo. Entassés par milliers, les Chinois avaient vraisemblablement profité de l'accès libre du lieu, après que le gouverneur de la province d'Anhui a annoncé la gratuite de 29 de ses sites afin de promouvoir... le tourisme.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'opération de communication a fonctionné. Selon les informations du média local Global Times, les autorités ont publié le lendemain un avis afin d'indiquer que le parc de Huangshan avait atteint sa capacité maximale d'accueil de 20.000 personnes et ne pourrait par conséquent plus accueillir de petits curieux. Pour accéder aux lieux, les visiteurs avaient dû se plier aux tests sanitaires, à savoir la prise de leur température, et devaient porter un masque de protection pour pénétrer dans l'enceinte du parc. 

Lire aussi

A près de 500 kilomètres de là, la vie reprenait aussi son cours dans les rues de Shanghai. Une internaute a publié les images du Bund, cette célèbre promenade bordant la rivière Huangpu. On y aperçoit des dizaines de personnes profiter de leur liberté retrouvée, sous les drapeaux en berne pour honorer la mémoire des victimes chinoise de cette pandémie mondiale. "Ici, l'atmosphère était pleine d'espoir... des familles heureuses, des enfants qui jouent et des touristes qui prennent des photos. Tout va bien se passer", écrit cette habitante de Shanghai. 

Lire aussi

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

La progression du Covid-19 dans le mondeCoronavirus : en France, l'épidémie est-elle en train de se terminer ?

C'est en Chine qu'est apparu le premier foyer de contamination, fin 2019. Un premier décès avait été annoncé le 11 janvier dernier. Depuis, 3331 personnes ont succombé à la maladie dans le pays. La grande majorité des cas et des décès ont été enregistrés à Wuhan, la  ville du centre du pays où le virus a fait son apparition l'an dernier avant de se répandre dans le monde entier, tuant plus de 70.000 personnes.

Dans la nuit de lundi à mardi, les autorités chinoises ont annoncé pour la toute première fois n'avoir recensé aucun nouveau décès lié au Covid-19 au cours des dernières 24 heures. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent