Coronavirus : l’épidémie de plus en plus incontrôlable aux États-Unis, les cas explosent en Floride

Coronavirus : l’épidémie de plus en plus incontrôlable aux États-Unis, les cas explosent en Floride
International

CRISE SANITAIRE – La pandémie de coronavirus ne faiblit pas outre-Atlantique, où le nombre de décès était mardi au plus haut depuis mi-mai. Les hôpitaux de Floride, deuxième État américain le plus touché après la Californie, sont débordés.

Le pays le plus touché par la crise du coronavirus ne voit toujours pas le bout du tunnel. Avec près de 1.600 décès observés en 24 heures mardi, les États-Unis ont enregistré leur bilan le plus meurtrier depuis deux mois et demi. En cause, un nombre de cas qui ne baisse toujours pas : plus de 60.000 tests positifs ont été recensés sur une journée, un nombre en hausse par rapport aux jours précédents. Selon l’université Johns Hopkins, dont les données font référence, plus de 4,35 millions d’Américains ont déjà été touchés par le Covid-19 depuis le début de la pandémie. Et près de 150.000 en sont décédées.

Un État suscite particulièrement l’inquiétude : la Floride. L’un des épicentres actuels de l’épidémie aux États-Unis est devenu le deuxième État le plus touché, après la Californie. Un habitant sur 50 y a été infecté par le coronavirus, et plus de 6.000 en sont morts. Surtout, les hôpitaux semblent déjà submergés. "La situation est mal gérée", a regretté ces derniers jours le Dr Alberto Dominguez-Bali, d’un hôpital de Miami, dans des propos rapportés par l’AFP. Beaucoup d'hôpitaux manquent aujourd'hui de lits, et certaines unités de soins intensifs sont débordées.

Plus d’une semaine pour obtenir les résultats des tests

Autres outils très critiqués : les tests. Un délai de 5 à 10 jours est nécessaire entre le moment de la réalisation du test et celui de l’annonce du résultat. Un temps d’attente nettement supérieur aux recommandations des Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies. Le gouverneur républicain de Floride, Ron DeSantis, a pointé il y a deux semaines la responsabilité des laboratoires et annoncé que ceux qui n'étaient pas assez rapides ne recevraient plus de prélèvements à analyser. "Cela n'aide pas vraiment quand quelqu'un doit attendre dix jours pour avoir un résultat", avait-il alors déclaré, reconnaissant le problème.

Lire aussi

Les deux principaux laboratoires du pays, Quest Diagnostics et LabCorp, ont finalement annoncé depuis que l'agence américaine du médicament les avait autorisés à effectuer des tests groupés afin de gagner du temps. Ils analysent en même temps plusieurs échantillons, qui ne sont réanalysés individuellement que lorsqu'un groupe-test s'avère positif. S’il est négatif, cela signifie qu’aucun des patients testés n’est infecté.

Le gouverneur républicain décrié

Une stratégie déjà utilisée à Wuhan, berceau de l’épidémie en Chine, et que certains épidémiologistes, comme Catherine Hill, souhaitaient voir mise en œuvre en France. Elle semble porter ses fruits, puisqu’une porte-parole de LabCorp a indiqué à l'AFP être désormais en mesure de "livrer les résultats en deux-trois jours à compter de la réception des prélèvements", et moins pour les patients hospitalisés.

Le gouverneur de Floride, proche du président américain Donald Trump, est lui aussi très critiqué. Ces dernières semaines, suite à sa gestion chaotique de l’épidémie, sa popularité a décliné. En cause, la réouverture dès la mi-mai de certains commerces de son État, très dépendant du tourisme, alors que la situation était toujours critique, et le refus de rendre le port du masque obligatoire.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

La Floride avait déjà fait parler d’elle dès le mois de mars, lorsque des centaines de personnes se regroupaient sur les plages, sans masque ni distanciation physique. À partir du déconfinement, début juin, le nombre de jeunes sur les bords de mer est reparti à la hausse, tandis que la vie nocturne a repris son cours. Conséquence : le nombre de cas a ensuite explosé.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent