Donald Trump affirme avoir des preuves liant le laboratoire chinois de Wuhan au coronavirus

Donald Trump affirme avoir des preuves liant le laboratoire chinois de Wuhan au coronavirus
International

MENACES - Son annonce risque d’ajouter une crise diplomatique à la catastrophe sanitaire et économique mondiale liée au coronavirus. Donald Trump a affirmé jeudi 30 avril avoir acquis la certitude que le nouveau coronavirus proviendrait d'un laboratoire chinois situé à Wuhan, épicentre de l’épidémie en Chine, et qu’il envisageait des taxes punitives contre Pékin.

"Avez-vous vu jusqu'ici des choses qui vous permettent de croire sérieusement que l'Institut de virologie de Wuhan est à l'origine" de la pandémie de coronavirus ? A cette question, posée ce jeudi par un journaliste à la Maison Blanche, Donald Trump a répondu "oui".

Sans avancer de preuves, le président américain a affirmé avoir acquis la certitude que le Covid-19 proviendrait d’un laboratoire Chinois à Wuhan, épicentre de l’épidémie. Le laboratoire en question avait déjà été pointé du doigt par le secrétaire d’Etat Mike Pompeo comme étant potentiellement lié à la propagation du virus. 

Donald Trump a ensuite avancé l'idée d'imposer des "taxes douanières" en rétorsion, après avoir ces dernières semaines accusé Pékin de dissimulation de données cruciales sur l'épidémie. Des annonces qui mettent en péril les relations diplomatiques entre les deux pays, alors que l’ampleur du désastre social et financier provoqué par la crise sanitaire s’est confirmée aux Etats-Unis et en Europe ces derniers jours. 

Des "taxes douanières" punitives envisagées

"C'est quelque chose qui aurait pu être contenu à l'endroit d'origine et je pense que ça aurait pu être contenu très facilement", a déclaré Donald Trump au sujet de l’origine du coronavirus, lors de son point presse désormais quotidien consacré à la pandémie, depuis la Maison Blanche. "Nous menons une enquête très sérieuse" a-t-il affirmé plus tôt, afin d’"engager la responsabilité" de Pékin. 

Interrogé sur la possibilité que les Etats-Unis ne remboursent pas leur dette à la Chine en rétorsion, le président américain a déclaré : "je peux le faire autrement. Je peux faire la même chose mais autrement en instaurant des taxes douanières", comme il l'a déjà fait lors du conflit commercial qui l'a opposé à Pékin.

Donald Trump s'en est souvent pris à la Chine depuis le début de l'épidémie, qui a considérablement affaibli l'économie américaine, dont la bonne santé était l'un des principaux arguments de campagne du milliardaire républicain, candidat à sa réélection en novembre. Il accuse ainsi régulièrement Pékin de mentir sur le bilan humain de l'épidémie, alors que son pays compte plus de 62.000 morts officiellement liées au Covid-19. 

Un tiers des Américains pense que le virus a été créé

Quelques heures avant la prise de parole de Donald Trump, les services de renseignement américains ont fait une mise au point dans un communiqué, fait rarissime pour l’institution. "Les services de renseignements rejoignent le large consensus de la communauté scientifique pour convenir que le virus du Covid-19 n'a pas été créé par l'Homme ou modifié génétiquement", peut-on lire dans le communiqué, démentant ainsi des rumeurs qui circulent largement aux Etats-Unis.

Lire aussi

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Des pays sont-ils aujourd'hui confrontés à une deuxième vague de l'épidémie ?La progression du Covid-19 dans le monde

Selon un récent sondage du centre Pew Research, 29% des Américains pensent que le coronavirus a été créé dans un laboratoire, que ce soit intentionnellement (23%) ou accidentellement (6%). La question sur l'origine du virus qui ravage la planète revient très souvent, et des contre-accusations apparaissent. Pékin a en effet dévoilé une théorie selon laquelle les Etats-Unis ont apporté l'épidémie en Chine, une thèse qui semble convaincre beaucoup de Chinois, comme le rapporte Le Temps

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent