Donald Trump testé positif au Covid-19 : l'âge et le poids du président des Etats-Unis, facteurs de risque ?

Donald Trump testé positif au Covid-19 : l'âge et le poids du président des Etats-Unis, facteurs de risque ?
International

SANTE - Donald Trump a été testé positif jeudi dans la soirée au Covid-19 avec sa femme Melania. Le docteur de la Maison Blanche a donné des nouvelles rassurantes. Pour autant, le président des Etats-Unis, âgé de 74 ans et en surpoids, fait partie des personnes considérées à risque face au coronavirus.

Donald Trump l’a annoncé ce vendredi 2 octobre en pleine nuit sur son compte Twitter : avec sa femme Melania, ils ont été testés positifs au coronavirus, contraints tous les deux de demeurer en quarantaine à la Maison-Blanche. Au mois de mars, un autre homme politique avait été testé positif. Boris Johnson, Premier ministre britannique, âgé de 56 ans, avait dû être hospitalisé en soins intensifs.

Le docteur de la Maison Blanche, Sean Conley a assuré dans un communiqué que "le président et la Première dame vont tous les deux bien" et que l'état de santé de l'actuel président des Etats-Unis serait surveillé de près. Toutefois, rien ne prédit avec quel degré de sévérité le président américain peut être atteint par la maladie et il est bien malaisé de spéculer sur la manière dont le virus affectera une personne en particulier. Il n'en demeure pas moins que, âgé de 74 ans et en surpoids, Donald Trump est automatiquement placé dans une catégorie à risques pour le Covid-19.

Lire aussi

Premier risque : l'âge

Plus on vieillit, plus le risque d'avoir une forme sévère du Covid-19 augmente, comme le rappelle l'OMS (Organisation mondiale de la santé). "Deux groupes ont un risque plus élevé de faire des formes graves : les personnes de plus de 60 ans et celles qui ont d'autres problèmes de santé", souligne-t-elle. Par ailleurs, "sur dix morts liées au Covid-19 recensées aux Etats-Unis, huit concernaient des adultes de plus de 65 ans", selon les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) américains.

Indépendamment de l'âge, la présence d'autres maladies ou problèmes de santé est un facteur aggravant : hypertension, problèmes cardiaques, diabète, insuffisance rénale ou encore système immunitaire affaibli notamment lors de cancers ou de greffes. 

Si l'on ne sait pas encore si Donald Trump a développé ces symptômes, la santé de deux personnes de 74 ans peut être extrêmement différente, précise la BBC, d'autant que d'autres conditions médicales peuvent modifier massivement l'ampleur de la menace que représente ce virus. "Ce n'est pas parce qu'il est testé positif qu'il va avoir des symptômes, une maladie grave ou succomber à la maladie", déclare à la chaîne d'information le Dr Nathalie McDermott, du Kings College de Londres, ajoutant qu'en tant que "président des États-Unis, il a les meilleurs soins de santé au monde en cas de malaise."

Lire aussi

Deuxième risque : l'obésité

Selon les dernières données sur sa santé, rendues publiques en juin, Donald Trump peut être considéré comme obèse. Avec 110 kilos pour 1,90m, il a un indice de masse corporelle (IMC) de 30,5. Un individu est obèse quand son IMC, c'est-à-dire son poids divisé par sa taille au carré, dépasse 30 (obésité "modérée" jusqu'à 35, "élevée" entre 35 et 40 et "morbide" au-dessus de 40). "L'obésité (...) augmente le risque d'être atteint d'une forme sévère de Covid-19", notent les CDC. De plus, ajoute le New York Times, il a "un cholestérol élevé".

Le président américain, que l'on sait friand de burgers et autres fleurons de la restauration rapide américaine, a par ailleurs semé le doute ces derniers mois où sa santé a fait l'objet de spéculations à plusieurs reprises, comme en juin, quand il avait été filmé en train de descendre une rampe d'accès à petits pas précautionneux.

Lors d’un meeting deux semaines après, il avait assuré être en bonne santé : "S’il y a un problème, je vous le dirai".

Toute l'info sur

Donald Trump positif au Covid-19, la campagne bouleversée

Bien avant l'annonce de son infection, Trump avait suscité un tollé en mai en indiquant qu'il prenait de l'hydroxychloroquine à titre préventif, au mépris des recommandations des autorités sanitaires américaines.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Emmanuel Macron annonce un reconfinement national dès vendredi

"Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

Reconfinement : ce que l'on sait des pistes envisagées par l'exécutif

Les écoles et les collèges vont-ils rester ouverts en cas de reconfinement ?

Nouvelles restrictions : suivez l’allocution d’Emmanuel Macron en direct sur TF1 et LCI

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent