Covid-19 : 4200 volontaires recherchés pour un concert test en Allemagne

Les scientifiques allemands espèrent la participation de 4000 personnes
International

EXPÉRIENCE - Un concert sera organisé le 22 août à Leipzig en Allemagne afin d'étudier la propagation du coronavirus dans ce type d'événement. Les scientifiques espèrent la participation de plus de 4000 volontaires.

A l'heure où l'avenir des rassemblements culturels de grande envergure est toujours suspendu à l'évolution de la pandémie, des chercheurs en Allemagne recherchent 4200 personnes pour une expérience grandeur appelée Restart-19. L'objectif est d'évaluer la propagation du coronavirus au milieu d'une foule réunie lors d'un même événement. Cette expérience hors du commun, financée par les Länder de Saxe et de Saxe-Anhalt, sera animée par le chanteur allemand Tim Bendzko. Près de 3000 places sont toujours disponibles.

Du gel hydroalcoolique fluorescent

Les chercheurs de l'Hôpital universitaire de Halle et de la Faculté de médecine de l'Université Martin Luther de Halle-Wittenberg prévoient d'équiper les participants de flacons de gel hydroalcoolique désinfectant teinté d'un colorant fluorescent. À l'intérieur de la salle, les scientifiques pourront ainsi effectuer des observations avec des lampes UV après les concerts pour identifier les surfaces où une transmission du virus par contact est le plus susceptible de se produire. Une machine à brouillard aidera également à visualiser la propagation du coronavirus via les aérosols. Enfin, les 4200 volontaires porteront un boîtier autour du cou qui transmettra des signaux toutes les cinq secondes afin de mesurer leurs mouvements.

Sur les réseaux sociaux, le jeune chanteur et compositeur Tim Bendzko demande à ses fans de se mobiliser d'ici le 22 août. Il tient également à les rassurer. "Tous les participants sont testés à l'avance, portent un masque pendant le concert et sont équipés de gel désinfectant ET la participation à l'étude est gratuite pour vous", rappelle-t-il sur son compte Instagram. 

Trois scénarios seront étudiés

Pour éviter que l'expérience de Leipzig ne devienne un nouveau cluster, les volontaires inscrits recevront auparavant un kit de test au Covid-19 et seront invités à réaliser un prélèvement 48 heures avant le début du concert. Ceux qui ne peuvent pas présenter la preuve d'un test négatif ne pourront pas participer. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Une fois à l'intérieur, les participants seront divisés selon trois scénarios distincts. Dans le premier, le public assistera aux concerts comme il l'aurait fait à l'époque pré-virus, entrant par deux entrées principales avant de prendre place au sein de l'Arena Leipzig. Dans le second scénario, la foule entrera par huit entrées différentes et un siège sur deux sera condamné. Enfin, dans le troisième scénario, seuls 2000 spectateurs seront autorisés à entrer et ils devront s'asseoir à une distance de 1,5 mètre les uns des autres. Les chercheurs évalueront ainsi l'efficacité des mesures barrières imposées dans les lieux clos depuis le début de la pandémie. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent