"A Berlin, la population n'est pas réellement consciente" : un médecin alerte sur le risque de deuxième vague

"A Berlin, la population n'est pas réellement consciente" : un médecin alerte sur le risque de deuxième vague
International

COVID-19 - Si l'heure est au déconfinement, l'Allemagne se prépare déjà à la deuxième vague de coronavirus. Comme Phil Stumf, anesthésiste-réanimateur à Berlin que nous avons interrogé ce samedi, nombreux sont ceux qui s'inquiètent d'un "problème de comportement" de la population.

Il dénonce un "relâchement". Sur notre antenne, un médecin anesthésiste-réanimateur à Berlin a poussé un coup de gueule ce samedi 25 avril. Critiquant un déconfinement "trop rapide", Phil Stumf s'inquiète de l'arrivée d'une "deuxième vague" dans le pays. Une éventualité à laquelle les hôpitaux se disent prêts.

De nombreuses mises en garde

Pourtant, l'Allemagne est souvent citée comme modèle de réponse à la pandémie. Le système de santé a tenu bon et n'a jamais été surchargé, ce à quoi s'ajoute une certaine "chance", selon le docteur, qui trouve que la population a été "un peu gâtée". "Les mesures ont été assez souples dès le début, et les personnes infectées étaient jeunes et réduites en cluster." Résultat, il estime que ses compatriotes ne sont "pas réellement conscients" du danger. "On est très, très loin d'en être sortis", alerte-t-il.

Car si "tout a bien été géré pour l'instant", il s'inquiète d'observer un "problème de comportement" depuis l'assouplissement de certaines consignes. Un message porté par la Chancelière elle-même, qui s'est emportée, dénonçant "l'orgie" de discussions autour du retour à la normale et la légèreté de la population et des responsables politiques. "Si nous prenons à la légère" le début du déconfinement, "nous allons avoir une seconde vague qui sera plus dure que la première", a également jugé une virologue Melanie Brinkmann dans une interview au Spiegel. "Nous sommes peut être en train de perdre notre avance", a quant à lui lancé le virologue Christian Drosten de l'hôpital de la Charité à Berlin, avertissant contre un nouveau départ simultané de cas "partout en même temps".

Lire aussi

En vidéo

Allemagne: Merkel préconise un déconfinement avec prudence

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Des pays sont-ils aujourd'hui confrontés à une deuxième vague de l'épidémie ?La progression du Covid-19 dans le monde

Une mise en garde contre phénomène qui ne peut pour le moment pas être observé. Comme le souligne Phil Stumf, "il  faut attendre deux semaines" avant de découvrir les conséquences des politiques actuelles. "C'est bien le problème." Alors, les hôpitaux, eux, ne relâchent pas. "L'Allemagne est préparée à une possible seconde vague", assure le président de la société allemande des hôpitaux DKG, Gerald Gass. Le chantier au centre des expositions est lui aussi la preuve que le combat continue. Ce projet se poursuit pour continuer sa transformation en hôpital afin d'accueillir jusqu'à 1.000 patients. Une structure improvisée qui doit permettre d'absorber la vague de patients souffrant de Covid-19... la deuxième à laquelle s'attend déjà l'Allemagne.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent