Barcelone : les habitants priés de rester chez eux, l'inquiétude des Français sur place

Barcelone : les habitants priés de rester chez eux, l'inquiétude des Français sur place
International

RESTRICTIONS - Les habitants de l'agglomération de Barcelone sont appelés depuis vendredi à rester chez eux, alors que le nombre de cas en une semaine a triplé dernièrement. Pour les touristes et expatriés français, l'inquiétude est de mise, les premiers redoutant de rester bloqués quand les autres craignent pour leurs activités.

Depuis vendredi, près de quatre millions d'habitants de l'agglomération de Barcelone sont appelés par le gouvernement régional catalan à "rester chez eux" sauf pour des raisons de première nécessité, en raison de la hausse des cas de Covid-19. En effet, avec l'Aragon, une région voisine, la Catalogne fait partie des régions qui suscitent le plus d'inquiétudes, le nombre de cas ayant nettement augmenté depuis plusieurs jours. Le nombre de cas a ainsi presque triplé en une semaine, avec 733 cas positifs détectés cette semaine contre 279 la semaine précédente, selon les autorités catalanes.

Les autorités régionales ont également décidé de fermer cinémas, théâtres,  discothèques, d'interdire les réunions de plus de dix personnes, les visites  dans les maisons de retraite et aussi de limiter la capacité d'accueil à 50% dans les bars et restaurants. Depuis le 15 juillet, les habitants de la ville catalane de Lérida et des communes alentours, soit au total environ 250.000 personnes, sont reconfinés. De plus, de nombreuses régions dont la Catalogne ont renforcé le caractère obligatoire du masque qui doit être porté à tout moment sur la voie publique et dans les lieux clos.

Économiquement, ce n’est pas viable.- Eric Basset, restaurateur français à Barcelone.

A Barcelone, c'est un véritable coup dur, notamment pour les touristes français présents sur place. "Les frontières étant ouvertes, on pensait qu’il y avait le port du masque mais pas spécialement une restriction supplémentaire maintenant" s'étonnent des Toulousains, en vacances à Barcelone, et qui ne s’attendaient pas à connaître une telle situation. Pour un autre touriste français interrogé par TF1, la principale inquiétude est de "rester confiné à Barcelone, avoir un séjour un peu compliqué, rester coincé ici avec mon passeport dans la poche et une chambre d’hôtel pour la semaine".

Ces nouvelles mesures, comme la limitation de capacité d'accueil à 50% dans les bars et restaurants, ne font pas les affaires d'Eric Basset, restaurateur français à la tête de l'établissement "Le Bistrot Bilou" à Barcelone, déjà contraint de fermer trois mois lors du premier confinement. "On a quinze tables et aujourd’hui on va en dresser que sept, en les séparant de deux mètres. (...) C’est catastrophique puisque dans un restaurant de 60 couverts, on va en faire que 30 et encore, si on est capables de faire 30 couverts. Économiquement, ce n’est pas viable" se désole-t-il.

Lire aussi

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur le Covid-19

Si les autorités ont appelé les Barcelonais à limiter leurs sorties, les rues étaient bien remplies ce samedi matin, les riverains ne voulant pas céder à la panique. Pourtant, le gouvernement catalan ne cesse de le répéter aux Barcelonais : s’ils ne limitent pas leurs sorties ces deux prochaines semaines, un reconfinement total pourrait être imposé dans leur ville.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent