Coronavirus en Italie : 48 personnes verbalisées pour avoir assisté à un enterrement malgré l'interdiction

Une tombe dans un cimetière / photo d'illustration

SANCTION – Alors que les enterrements sont, comme tous les rassemblements, interdits dans l’Italie placée en confinement, 48 personnes ont été interpellées par les carabiniers pour avoir participé à des funérailles, mardi en Sicile. Elles risquent une amende et jusqu'à trois mois de prison.

La loi, c’est la loi. Quarante-huit personnes pourraient en faire les frais en Sicile : elles ont été verbalisées mardi dans les rues de Porto Empedocle, petite ville de l'ouest de l’île, pour avoir suivi un cortège funèbre, indiquent des médias italiens.

Les autorités ont en effet interdit  les rassemblements, et donc les enterrements, afin d’endiguer l'épidémie de coronavirus qui a déjà fait plus de 9.000 contaminations et 463 morts dans le pays (à noter qu'aucun décès n’est à signalersur la cinquantaine de cas enregistrés en Sicile).

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Lire aussi

206 euros d'amende

Selon l'agence AGI, le cortège se déplaçait vers le cimetière quand des carabiniers, alertés par des passants, sont intervenus pour verbaliser ces personnes. Le parquet d'Agrigente va engager des poursuites pénales contre elles, selon la même source. Les contrevenants risquent jusqu'à trois mois de prison et une amende de 206 euros.

En vidéo

L'Italie coupée du monde avec les mesures de confinement

Depuis lundi, toute l’Italie est en confinement après les mesures prises par le gouvernement. Les manifestations sportives sont interdites et les établissements d'enseignement sont fermés jusqu'au 3 avril. Mais cela ne semble pas avoir empêché des étudiants siciliens de soutenir leur thèse à distance. L'Université de Messine a décerné mardi des diplômes à sept étudiants qui défendaient par liaison vidéo leur thèse devant la commission, selon l'agence AGI.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vaccin : l'ARS Île-de-France "utilise toutes les doses disponibles"

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Fin du "Muslim ban", retour dans l'accord de Paris... ce que Joe Biden fera dès son investiture

Plus de 75 ans, personnes fragiles... Qui peut se faire vacciner dès lundi ?

Variants du coronavirus : faut-il désormais porter des masques FFP2 ?

Lire et commenter