Un "cas qui échappe à toute description" : 57 marins argentins positifs au Covid-19 après 35 jours en mer

Un "cas qui échappe à toute description" : 57 marins argentins positifs au Covid-19 après 35 jours en mer

ÉNIGME - Un bateau de pêche argentin est revenu après 35 jours en mer avec 57 de ses 61 marins contaminés au coronavirus, alors que la totalité de l'équipage avait fait l'objet de tests négatifs avant le départ.

Une véritable énigme : 57 marins argentins ont contracté le Covid-19 après avoir passé 35 jours en mer... Et ce alors que l'intégralité des 61 membres d'équipage avait été testé négative avant de partir. 

Le bateau de pêche Echizen Maru est revenu au port après que certains de ses passagers ont présenté des symptômes typiques du Covid-19, a annoncé lundi le ministère de la Santé de la province de la Terre de Feu, dans le sud de l'Argentine.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

57 membres d'équipage sur 61 contaminés

Avant d'embarquer, les membres d'équipage avaient effectué 14 jours de quarantaine obligatoire dans un hôtel d’Ushuaïa, dans le sud du pays. Puis ils avaient subi des prélèvements sanguins, dont les résultats s'étaient tous avérés négatifs, selon un communiqué du ministère.

Lire aussi

Pourtant, à leur retour, 57 ont été diagnostiqués positifs au virus après avoir été soumis à un nouveau test. Deux d'entre eux ont été testés négatifs et deux autres attendent le résultat de leur test, a précisé le comité des opérations d'urgence de la province. L'équipage a été placé à l'isolement à bord du bateau, sauf deux marins qui ont dû être hospitalisés."

"Il est difficile d'établir comment cet équipage a été contaminé, sachant que durant 35 jours, ils n'ont eu aucun contact avec la terre ferme et que le ravitaillement s'est fait uniquement en sortant du port d'Ushuaïa", a indiqué à la presse Alejandra Alfaro, directrice des Soins de santé primaires dans la Terre de Feu.

Une équipe de recherche étudie ce cas inédit

Alejandra Alfaro a ajouté qu'une équipe dédiée étudie actuellement "la chronologie des symptômes au sein de l'équipage pour établir la chronologie des contagions". De l'avis du chef du service d'infectiologie de l'Hôpital Régional d'Ushuaïa, Leandro Ballatore, il s'agit d'un "cas qui échappe à toute description dans les publications, car une période d'incubation aussi longue n'a été décrite nulle part"

L'expert en maladies infectieuses et membre du Comité opérationnel d'urgence de la province a insisté sur le fait qu'il était pour l'instant impossible d'expliquer comment les symptômes sont apparus. "C'est quelque chose de frappant, mais nous avons établi cinq hypothèses que nous devons finir d'évaluer afin d'établir ce qui s'est passé", a-t-il précisé. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Gaza : l'immeuble abritant des médias, une cible "parfaitement légitime" selon Netanyahu

Israël/Palestine : le conseil de sécurité de l'ONU toujours désuni

Les bénéfices réalisés sur Vinted sont-ils déclarés aux impôts ?

Marghe, gagnante de "The Voice 2021" : "Florent Pagny m’a dit que j’avais un ange gardien"

Comment fonctionne le "Dôme de fer" d'Israël ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.