Coronavirus : pas de recours possible en cas d'infection dans les meetings de Trump

Aux Etats-Unis, la vaccination est théoriquement obligatoire.

EPIDEMIE - Les partisans de Donald Trump se rendant à ses prochains meetings doivent s'engager à ne pas poursuivre en justice l'équipe de campagne du président en cas de contamination au Covid-19.

Donald Trump repart en campagne. A moins de cinq mois de l’élection présidentielle, le milliardaire va participer à des meetings dans quatre Etats. Et ce, malgré l’épidémie de Covid-19. Le coronavirus n’a cependant pas été oublié, puisque les partisans du républicain vont devoir s’engager à ne pas poursuivre en justice l'équipe de campagne  en cas de contamination.

Sur le site internet de la campagne de Donald Trump, ses partisans doivent signer une décharge de responsabilité pour s'inscrire à ces événements. "En appuyant sur le bouton d'inscription en bas, vous acceptez qu'il existe un risque d'exposition au Covid-19 dans chaque endroit public où se trouvent d'autres personnes. En participant à ce meeting, vous et les invités présents assumez tous les risques liés au Covid-19", est-il écrit sur la page du meeting qui aura lieu dans l'Oklahoma le vendredi 19 juin.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

"Plus de gens dans notre région sont infectés par le virus"

Il leur est également demandé de ne pas faire porter la responsabilité d'une possible contamination à un membre ou affilié de la campagne de réélection du milliardaire. Aucune mention du port du masque n'est faite. Et ce malgré une hausse des cas dans ces Etats. En Floride, Arizona et Caroline du Nord le nombre de contaminations enregistrées est même reparti à la hausse. 

Lire aussi

Au Texas et en Caroline du Nord, il y a plus de malades du Covid-19 hospitalisés qu'il y a un mois. L'Arizona, la Floride ou la Californie montrent aussi des signes inquiétants. 

En vidéo

Coronavirus : aux Etats-Unis, la guerre des masques

Dans l'Arkansas, l'hôpital Washington de Fayetteville a publié un communiqué mercredi, rapportant plus qu'un triplement du nombre de malades du Covid-19 hospitalisés, pas seulement en raison de l'augmentation du nombre de tests, mais "parce que plus de gens dans notre région sont infectés par le virus".

L'ensemble du pays a perdu 113.000 vies à cause du Covid et plus de deux millions de cas y ont été enregistrés.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - "Demi-mesures" sanitaires : Gabriel Attal réplique aux critiques des élus parisiens

La ville de Paris propose un confinement de trois semaines "si la situation sanitaire s'aggrave"

CARTE - Covid-19 : la liste des 20 départements sous "surveillance renforcée", mesures possibles le 6 mars

"Je vous suggère de réfléchir à votre attitude" : le coup de gueule d'Alain Fischer contre un médecin refusant l'AstraZeneca

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Lire et commenter