Coronavirus : la Chine estime avoir "pratiquement jugulé" l'épidémie

Coronavirus : la Chine estime avoir "pratiquement jugulé" l'épidémie
International

FIN DE QUARANTAINE - En Chine, premier pays touché par le coronavirus, les autorités ont annoncé samedi seulement 11 nouvelles contaminations en 24 heures. Et toutes venues de l'étranger. Un total de 80.824 personnes ont désormais été contaminées dans le pays. Mais plus de 65.000, soit plus de 80%, sont déjà guéries et sont sorties de l'hôpital.

La Chine a rapporté ce samedi 14 mars seulement onze nouvelles contaminations par le nouveau coronavirus, mais pour la première fois depuis le début de l'épidémie, l'essentiel sont dorénavant le fait de personnes venant de l'étranger, selon le ministère chinois de la Santé. C'est le chiffre le plus bas depuis le début du comptage en janvier. Pour le président chinois Xi Jinping, l'épidémie est "pratiquement jugulée". Et les autorités portent désormais ostensiblement l'accent sur les cas "importés" notamment d'Iran, de Corée du Sud, d'Italie et des Etats-Unis. La municipalité de Pékin a ainsi annoncé cette semaine que toute personne  arrivant dans la ville en provenance d'un autre pays, quel qu'il soit, serait  désormais placée en quarantaine obligatoire de 14 jours.

Nous sommes de plus en plus à reprendre le travail.- Un habitant de Pékin.

Dans la ville de Pékin, la vie reprend doucement son cours. "Nous sommes de plus en plus à reprendre le travail (…) Nous faisons juste attention à bien nous protéger", témoigne un habitant au micro de TF1. Avant de pénétrer dans un centre commercial, le visiteur doit montrer patte blanche. Prise de température obligatoire à l’entrée, accès distincts pour les visiteurs entrant et sortant. Même traitement pour les véhicules qui sont minutieusement désinfectés. Le conducteur doit en outre indiquer au vigile les lieux qu’il a fréquentés, via l’application mis en place par les autorités. 


Dans un café de la ville, le nombre de clients est limité. "Heureusement qu’il y a tous ces contrôles. Sinon, cela ferait peur et on deviendrait nerveux", confie une cliente, un masque de protection sur le visage. Enfin, dans les supermarchés, agents de sécurités et contrôles de température contrôles obligatoires, pour relever la température. Les cuisines du rayon traiteur, quant à elles, sont protégées par un film plastique.

Lire aussi

Le dernier bilan fait état de 3.189 morts

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

La progression du Covid-19 dans le mondeCoronavirus : en France, l'épidémie est-elle en train de se terminer ?

Le ministère de la Santé a également rapporté samedi 13 morts supplémentaires (une légère hausse par rapport aux sept de la veille), portant le total à 3.189 en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao). Un total de 80.824 personnes ont désormais été contaminées dans le pays. Mais plus de 65.000, soit plus de 80%, sont déjà guéries et sont sorties de l'hôpital. La très sensible amélioration constatée ces dernières semaines a même poussé les autorités à assouplir les restrictions aux déplacements visant les 56 millions d'habitants de la province du Hubei - dont Wuhan est le chef-lieu.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent