Coronavirus : Las Vegas transforme un parking en refuge d'urgence pour SDF

Coronavirus : Las Vegas transforme un parking en refuge d'urgence pour SDF
International

URGENCE - En pleine crise de Covid-19, la ville de Las Vegas a dû improviser après la fermeture d'un centre d'hébergement pour SDF suite à la détection d'un cas de coronavirus. Les autorités ont installé un refuge d'urgence sur le toit d'un parking, la seule solution trouvée pour respecter la distanciation sociale. Une mesure vivement critiquée.

Quelques 500 sans-abri dorment à la belle étoile sur le toit d'un parking depuis vendredi 27 mars. En pleine épidémie de coronavirus, les responsables de la ville de Las Vegas ont dit avoir été contraints ce week-end de trouver cette solution d'urgence après la fermeture d'un centre d'hébergement catholique où un cas de Covid-19 a été détecté. 

Cette mesure a suscité l'indignation sur les réseaux sociaux, alors que Las Vegas compte plus de 6500 sans-abri et que les Etats-Unis souffrent d'un lourd bilan lié à la pandémie sur l'ensemble de son territoire. 

Respect de la distanciation sociale

"Nous avons pu temporairement accueillir tout le monde" dans un centre municipal, "mais les recommandations de distanciation sociale ne pouvaient pas y être respectées", a expliqué dans un courriel à l'AFP Jace Radke, un porte-parole de la ville. Le sol de l'abri d'urgence dans le parking était recouvert au départ d'un revêtement matelassé, "mais il ne pouvait pas être efficacement désinfecté chaque jour", a-t-il ajouté. La ville de Las Vegas dit faire son possible pour obtenir des matelas pour tous les SDF, sans succès pour l'instant. 

Lire aussi

C'est donc parfois à même le sol, mais en respectant les règles de distanciation sociale en vigueur : 1,80m environ entre chaque individu, que les SDF ont dormi dans ce refuge de fortune, qui doit rester ouvert jusqu'au 3 avril, date à laquelle le centre d'hébergement catholique doit rouvrir. 

Indignations

Lire aussi

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Des pays sont-ils aujourd'hui confrontés à une deuxième vague de l'épidémie ?La progression du Covid-19 dans le monde

"Les casinos sont déserts et des centaines de chambres d'hôtels sont vides, mais quand Las Vegas a besoin d'espace pour un refuge temporaire pour sans-abri, les autorités choisissent un lieu sans murs, ni même de toit : un parking extérieur", s'est insurgé le New York Times mardi 31 mars (article en anglais).

L'ancien candidat démocrate à la présidentielle Julian Castro s'est quant à lui étonné qu'une ville comme Las Vegas, forte de 150.000 chambres d'hôtel inutilisées en raison de la pandémie, "relègue des gens sur du béton, loin du regard" du public.

Malgré tout, certains pensionnaires du parking s'estimaient plutôt chanceux, assurant que l'endroit était moins désagréable que des centres d'hébergement bondés. "Ici, ça nous aide à nous sentir en sécurité", a affirmé à la télévision locale CBS Denise Lankford. "Dans d'autres endroits, vous ne vous sentez pas tranquille", a ajouté la sans-abri.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent