Le Covid-19 au coeur de la Maison Blanche, Donald Trump et Mike Pence testés quotidiennement

Après des cas avérés de contamination au virus au sein de l'équipe de Donald Trump, d'autres personnes de son entourage se sont placées en quarantaine, dont l'épidémiologiste Anthony Fauci. La Maison Blanche est plus que jamais exposée.
International

SUSPICIONS - Après des cas avérés de contamination au virus au sein de l'équipe de Donald Trump, d'autres personnes de son entourage se sont placées en quarantaine, dont l'épidémiologiste Anthony Fauci. La Maison Blanche est plus que jamais exposée.

La pandémie qui touche durement les Etats-Unis, pays le plus endeuillé à ce jour avec près de 80 000 morts et un taux de chômage record, n'épargne personne, et pas non plus le plus haut niveau de l'Etat. Car le virus circule bien à la Maison Blanche : deux employés de la "West Wing", l'aile ouest où se trouve le Bureau ovale, ont été diagnostiqués positifs au Covid-19 ces tout derniers jours. Il s'agit d'un militaire de la Marine au service de Donald Trump et de Katie Miller, la porte-parole du vice-président Mike Pence. 

Ce n'est pas tout : dans la foulée, trois membres de la cellule de crise créée pour lutter contre l'épidémie se sont placés d'eux-mêmes en quarantaine après avoir été probablement exposés au virus. Parmi eux, l'épidémiologiste et figure de la "Task Force" contre le Covid-19, Anthony Fauci, mais aussi le directeur du Centre de prévention des maladies infectieuses Robert Redfield et celui de l'agence du médicament Stephen Hahn.

Lire aussi

Suite à cette double contamination, la Maison Blanche encourage au télétravail, à l'usage du masque pour les collaborateurs du président mais aussi de contrôler plus drastiquement les personnes se rendant dans la "West Wing", selon le New York Times. De plus, les employés sont soumis à des tests au moins une fois par semaine et quotidiennement pour les plus proches conseillers du président. "Pour être avec le président, il faut être testé négatif", a affirmé dimanche Kevin Hasset, un des conseillers économiques de Donald Trump.

Malgré cela, l'étau se resserre autour de la personne de Donald Trump. Régulièrement sous le feux des critiques pour son refus de porter un masque, le président se fait lui aussi dépister quotidiennement et affiche des résultats négatifs, tout comme son vice-président. La Maison Blanche a d'ailleurs démenti dimanche 10 mai que ce dernier avait été contraint à l'isolement après le diagnostic de sa collaboratrice, deux jours plus tôt. "Le vice-président Pence continuera à suivre les conseils de l'unité médicale de la Maison Blanche et n'est pas en quarantaine", a indiqué le porte-parole de la présidence Devin O'Malley. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Lire aussi

Les membres de l'administration Trump ont passé le week-end à rechercher les personnes avec qui Katie Miller a été en contact au cours des derniers jours, rapporte CNN, sans trouver pour le moment qui a pu la contaminer. Un voyage à Camp David, lieu de villégiature officiel du président dans le Maryland, a également été annulé en raison des suspicions d'infection à la Maison Blanche.

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent