Le vison peut-il transmettre le Covid-19 à l'homme ? "Probable", estiment les autorités néerlandaises

Le vison peut-il transmettre le Covid-19 à l'homme ? "Probable", estiment les autorités néerlandaises
International

CORONAVIRUS - La ministre néerlandaise de l'Agriculture a qualifié, lundi 25 mai, de "très probable" l'hypothèse qu'un deuxième employé d'un élevage de visons aux Pays-Bas ait contracté le Covid-19 via les petits mammifères.

Evacuons-le d'emblée : même dans les projections les plus pessimistes à cette heure, le risque d'une nouvelle contagion demeure faible. Il n'empêche. Lundi 25 mai, Carola Schouten, ministre néerlandaise de l'Agriculture, a annoncé, pour la 2e fois en une semaine, la "très probable" contamination au Covid-19 d'un employé d'un élevage de visons aux Pays-Bas, troisièmes producteurs mondiaux de visons (derrière la Chine et le Danemark). Deux cas jugés "semblables" par la ministre.

"La chance est très petite"

La maladie a été pour la première fois découverte le 26 avril chez des visons, élevés pour leur fourrure, dans trois fermes dédiées à cet ouvrage (sur les 160 du territoire), situées près d'Eindhoven, dans le sud du pays. Mercredi 20 mai, elle a été mise en lumière par la contamination d'un des employés d'une de ces deux fermes. "Très récemment, un deuxième cas est apparu dans l'un des élevages de visons infectés. Le plus probable est que le SARS-CoV-2 (Covid-19) ait été transmis du vison à l'homme", a précisément déclaré Carola Schouten lundi 25 mai, dans une lettre adressée au Parlement.

Lire aussi

Une théorie qu'a appuyée le virologue Wim van der Poel, cité par le média néerlandais RTL Nieuws : "Nous avons mené des recherches sur ces visons. Nous pouvons voir comment le virus s'est propagé chez ces animaux. Un employé a eu des symptômes, puis un test positif. Ensuite, nous avons examiné le code génétique du virus chez cette personne. Et sur la base de ce que nous nous savons, à travers ce code génétique, nous pouvons dire que le virus est venu d'un vison." Il nuance toutefois très vite : "Ce n'est jamais sûr à 100%, une personne peut toujours avoir ce code génétique. Mais la chance est très petite."

Un "cousin germain"

Quels animaux, jusqu'alors, ont été contaminés, avec certitude, au Covid-19 ? "Les espèces contaminées par l'homme sont des chiens à Hong-Kong, puis des chats, des tigres et des lions à New-York, et récemment des visons aux Pays-Bas. Dans les essais de transmission expérimentale, on a montré que les porcs et les volailles étaient résistants au virus", a répondu Jeanne Brugère-Picoux, vétérinaire et membre de l'Académie de Médecine, interrogée le 20 mai par France Inter. Elle précise qu'une incertitude demeure pour le lapin. Surtout, elle pointe que le furet, animal typique de laboratoire, est l'espèce la plus sensible.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Jeanne Brugère-Picoux, dès la semaine dernière, considérait ainsi que le premier cas néerlandais n'avait rien d'étonnant, le vison étant "un cousin germain" du furet. "Lors de l'épidémie de SRAS en 2003, le virus nous est parvenu depuis la chauve-souris, mais aussi à travers un petit carnivore domestique, la civette", ajoutait-elle alors. Il n'empêche. Ces doutes, ces suspicions, ces probabilités, n'ont pas encore été démontrés scientifiquement à ce jour. Aucune alerte n'a été donnée par une quelconque autorité sanitaire à cette heure. Tout juste l'institut de santé publique néerlandais (RIVM) a-t-il défini "une zone d'interdiction pour les piétons et les cyclistes d’environ 400 m autour de chaque ferme".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent