Italie, Espagne, Allemagne... nos voisins se déconfinent peu à peu

Italie, Espagne, Allemagne... nos voisins se déconfinent peu à peu
International

EUROPE - Après des semaines à domicile, une partie du continent a commencé lundi 4 mai à retrouver l'air libre, de premières mesures de déconfinement entrant en vigueur dans plusieurs pays.

De l'Italie à l'Espagne en passant par la Serbie, un vent de liberté retrouvée souffle aux quatre coins de l'Europe. Plusieurs pays ont allégé ce lundi les mesures de confinement imposées à leurs habitants. 

Italie

Le pays le plus frappé du continent a reculé ce lundi en phase 2 de la pandémie, synonyme de retour au travail pour des millions de personnes. Mais la prudence règne dans le pays, qui dénombre près de 29.000 morts : Giuseppe Conte, le chef du gouvernement, a expliqué à ses compatriotes que le redémarrage du pays était "entre leurs mains".

Les Italiens peuvent désormais se promener, faire du vélo ou courir seuls au-delà de la proximité immédiate de leur domicile, sortir avec plusieurs enfants. Les parcs rouvrent, sauf cas particuliers. Il est possible de rendre visite à des proches à condition qu'ils vivent dans la même région ; autorisé aussi d'assister à des funérailles regroupant quinze personnes maximum. 

Mais pas d'école pour 8,5 millions d'élèves, et ce jusqu'en septembre ; pas de pique-nique ou de week-end à la plage ; pas de musées, de commerces de détail ni de bibliothèques jusqu'au 18 mai ; pas de messes ni de spectacles jusqu'à nouvel ordre ; jusqu'en juin au mieux, pas de bars ou de restaurants toutefois autorisés à vendre de la nourriture à emporter, même si des régions comme la Vénétie ont donné plus de latitude. L'attestation de déplacement reste obligatoire.    

Lire aussi

Espagne

Le confinement extrêmement strict du pays a été assoupli le 26 avril avec l'autorisation de sortir se promener une heure avec un adulte pour les enfants et, depuis samedi, avec l'autorisation pour les plus de 14 ans de faire du sport individuellement ou se promener sous conditions strictes. A partir de lundi, certains petits commerces comme les coiffeurs pourront recevoir des clients individuellement sur rendez-vous. Bars et restaurants auront le droit de vendre à emporter. Le masque sera obligatoire dans les transports.

Dans certaines petites îles des Baléares et des Canaries, la plupart des magasins, les musées et les terrasses des bars et restaurants seront autorisés à rouvrir avec des capacités limitées, de même que les hôtels, sous conditions. Le reste du pays suivra le 11 mai. Cinémas et théâtres rouvriront normalement deux semaines plus tard. Les écoles seront fermées jusqu'en septembre. Jusqu'à la fin du déconfinement, les Espagnols ne pourront se déplacer hors de leur province.

En vidéo

Déconfinement en Espagne : liberté sous surveillance sur les plages

Belgique

Dans le pays de 11,5 millions d'habitants où le coronavirus a causé la mort de plus de 7.900 personnes, soit la plus haute mortalité par million d'habitants au monde (excepté le micro-Etat de Saint-Marin), les mesures de confinement doivent être assouplies très graduellement. La première phase entamée lundi prévoit que les entreprises n'accueillant pas de public puissent de nouveau faire travailler leurs employés, à condition de pouvoir respecter une distance d'1,50 m entre chacun. Cette reprise d'activité implique une montée en puissance de l'offre de trains et de transports urbains, où le port d'un masque -ou protection buccale- est désormais obligatoire à partir de 12 ans.

Lundi démarre aussi une phase test de "traçage" des personnes malades du Covid-19 qui peuvent désormais, en cas de symptômes, se faire dépister par des médecins de ville et non plus uniquement dans les hôpitaux. Des centres d'appel organisés au niveau de chacune des trois régions (Flandre, Wallonie, Bruxelles) se chargeront de contacter par téléphone les Belges ayant été en contact avec ces malades. Si la propagation du virus est contenue, les commerces rouvriront le 11 mai.

Lire aussi

Allemagne

Les écoles rouvrent lundi progressivement dans certains Länder. Les coiffeurs lèvent le rideau, de même que lieux de cultes et musées. Autre signe de normalisation, le ministre allemand de l'Intérieur et des Sports s'est dit favorable dimanche à une reprise du championnat de football. Ce qui ferait de l'Allemagne le premier grand championnat européen à franchir ce pas. En revanche, les lieux culturels, bars, restaurants - sauf pour les livraisons -, aires de jeu, terrains de sports, demeurent fermés. Les grands rassemblements resteront interdits au moins jusqu'au 31 août.

Lire aussi

Portugal

Librairies et concessionnaires automobile vont rouvrir lundi. Le commerce local, jusqu'à 200 m², donnant sur la rue, va pouvoir rouvrir, avec masque obligatoire. Salons de coiffure et d'esthétique le pourront aussi sur rendez-vous. Certains services publics, tels que les centres d'impôts, vont rouvrir, également sur rendez-vous, avec masque obligatoire. Dans les transports publics, le masque est obligatoire. Les sports individuels en plein air sont autorisés. Les lycées, musées, galeries d'art, restaurants et cafés rouvriront le 18 mai, les théâtres et les cinémas le 1er juin, avec des règles de distanciation sociale.

Lire aussi

Autriche

Vienne a déjà autorisé la réouverture de certains commerces non essentiels. Grandes surfaces alimentaires, coiffeurs et installations de sport en plein air (tennis, golf...) ont rouvert ce week-end. Les restrictions de déplacement sont levées, les rassemblements autorisés jusqu'à 10 personnes, avec respect de la distanciation sociale.  Lundi, les élèves de terminale passant le bac vont retourner à l'école dans un cadre aménagé, avant une rentrée progressive pour les autres. Les restaurants devraient rouvrir mi-mai. Masque obligatoire dans les transports et les magasins.

Pologne

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

"On s’attend à un raz- de-marée" : comment Pôle emploi peut faire face à la vague de chômeurs ?

Le gouvernement a annoncé l'ouverture lundi d'hôtels, de centres commerciaux, d'une partie des institutions culturelles, dont des bibliothèques et certains musées. A partir de mercredi, crèches et jardins d'enfants pourront rouvrir, mais les autorités locales dont ils dépendent ont annoncé que la plupart d'entre eux resteront fermés.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent