"Je me sens en pleine forme" : Bill Gates s'est fait vacciner contre le Covid-19

Bill Gates a été vacciné contre le Covid-19.

FIERTÉ - Bill Gates a annoncé vendredi sur Twitter avoir reçu sa première dose de vaccin contre le Covid-19. Le milliardaire, fervent financeur de la vaccination, a tenu à remercier tous ceux qui ont permis de pouvoir parvenir à cette étape dans le combat contre le virus.

Très engagé sur le sujet du vaccin, Bill Gates a fièrement annoncé vendredi avoir reçu une première dose d'un vaccin contre le Covid-19. "L'un des bénéfices d'avoir 65 ans est que je suis éligible au vaccin contre le Covid-19. J'ai reçu ma première dose cette semaine, et je me sens en pleine forme", se réjouit le fondateur de Microsoft sur Twitter, en publiant une photo de l'acte médical qu'il a effectué dans l'État de Washington, où il réside.

Le milliardaire, que l'on voit tout sourire sur la photo, malgré le masque qui lui barre le visage, a également tenu à remercier "tous les scientifiques, les volontaires qui ont participé aux essais, les régulateurs et les travailleurs de la santé en première ligne qui nous ont permis d'en arriver là"

Toute l'info sur

Le monde commence à se vacciner contre le Covid-19

Lire aussi

Troisième fortune mondiale, Bill Gates a définitivement quitté le navire Microsoft en mars dernier, après s'en être détaché petit à petit. Il est depuis pleinement engagé au sein de la fondation "Bill and Melinda Gates", comme promoteur et financeur de la vaccination, notamment dans les pays pauvres. Après avoir dépensé des milliards de dollars pour servir sa cause, le philanthrope est désormais le plus puissant des acteurs privés de la santé mondiale. Depuis l'apparition du Covid-19, il travaille avec l’OMS, dont il est le premier contributeur privé, les groupes pharmaceutiques et plusieurs ONG pour tenter d'éradiquer le virus.

Cible des complotistes, il est régulièrement accusé d'avoir lancé la pandémie. À l'origine de ces soupçons, une vidéo datant de 2015, vue désormais plus de 28 millions fois sur YouTube, dans laquelle le cofondateur de Microsoft avance que le plus grand risque pour l'humanité n'est pas une guerre nucléaire mais bien... un "virus hautement contagieux". Une parole prophétique devenu dès lors une sorte de preuve incontestable pour les complotistes de la participation de l'un des hommes les plus riches au monde à la pandémie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 20.000 nouveaux cas ce dimanche

Marthe Villalonga, un amour caché pendant 50 ans

EN DIRECT - États-Unis : "Le voyage est loin d'être terminé", assure Trump à ses supporters

Désormais autorisé dans les cabinets médicaux, le vaccin AstraZeneca est en forte progression

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Lire et commenter