L'Inde franchit la barre des 250.000 décès du Covid-19

L'Inde franchit la barre des 250.000 décès du Covid-19

CRISE SANITAIRE - L'Inde a franchi la barre des 250.000 décès dus au coronavirus, selon des données officielles mercredi. Un chiffre sous-estimé, selon de nombreux experts.

L'Inde s'enfonce toujours un peu plus dans la crise. Le pays a franchi la barre des 250.000 décès dus au coronavirus, selon des données officielles mercredi. Un chiffre appelé à s'accroitre : la pandémie continue de faire rage dans ce vaste pays de 1,3 milliard d'habitants. 

Selon le ministère de la Santé, 4205 personnes sont décédées au cours des dernières 24 heures, portant le nombre total de décès à 254.197 depuis le début de la pandémie. Le nombre de nouvelles contaminations, lui, a augmenté de près de 350.000 pour atteindre 23,3 millions. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

A quel stade en est l'épidémie, département par département ?

"Les décès beaucoup plus élevés que les données officielles"

Alors que la pandémie semble s'atténuer dans les grandes villes, le virus sévit dans le vaste arrière-pays rural de l'Inde, où vivent les deux tiers de la population. Nombre d'experts estiment que les chiffres réels sont sans doute largement sous-évalués. "Les décès sont beaucoup plus élevés que ce que nos données officielles révèlent", a déclaré Anant Bhan, chercheur indépendant en politique de santé et bioéthique, "même de trois à quatre fois plus serait une sous-estimation".

Malgré ces chiffres, le pire est encore à venir. Car selon les spécialistes, le pic épidémique est attendu d'ici à plusieurs semaines. Face à cette crise, le dirigeant de l'opposition Rahul Gandhi a appelé le Premier ministre à imposer un confinement national pour éviter une propagation de la pandémie qui serait "dévastatrice" pour l'Inde et d'autres pays.

Lire aussi

Dans une lettre à Narendra Modi, il a critiqué "l'absence de stratégie claire et cohérente" du gouvernement face à la pandémie. "Permettre la propagation incontrôlable de ce virus dans notre pays sera dévastateur, non seulement pour notre peuple, mais pour le reste du monde", a souligné le chef du parti du Congrès.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages : 9 départements maintenus en vigilance orange

Régionales : Marine Le Pen dénonce un "désastre civique" et appelle ses électeurs à "déconfiner leurs idées"

Résultats des élections : région par région, la carte de France du 1er tour

EN DIRECT - Régionales : Darmanin dénonce "des dysfonctionnements inacceptables" dans l'organisation du 1er tour

Cris de singe, chants et banderole homophobes : la face sombre de la Puskas Arena

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.