Plus de 3600 morts du Covid-19 en 24 heures en Inde, un nouveau triste record

Plus de 3600 morts du Covid-19 en 24 heures en Inde, un nouveau triste record

CATASTROPHE - L'Inde a enregistré 3.645 nouveaux décès du Covid-19 ce jeudi 29 avril, soit 350 de plus que la veille. Un nouveau record pour ce pays frappé par une deuxième vague épidémique d'une violence rare en raison de l'apparition du variant dit "indien".

La tragédie se poursuit en Inde avec de nouveaux records funèbres battus chaque jour. En comptant ces 3.645 nouveaux décès, le pays en déplore désormais 204.832 depuis le début de la pandémie, selon les chiffres de son ministère de la Santé. Un autre triste record a été battu ces dernières vingt-quatre heures avec près de 380.000 nouvelles contaminations, soit plus de six millions de nouveaux cas sur le seul mois d'avril. De nombreux experts estiment que les différents bilans sont largement sous-estimés. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Une deuxième vague épidémique mal préparée

Cette recrudescence exponentielle, imputée en partie au variant indien, ainsi qu'aux rassemblements de foules à l'occasion d'événements politiques et religieux, a submergé les hôpitaux désormais à court de lits, de médicaments et d'oxygène. 

Le professeur K. Vijay Raghavan, conseiller scientifique en chef du gouvernement, reconnaît dans le journal Indian Express que le gouvernement a baissé la garde après la première vague : "le gouvernement central et les gouvernements des États ont déployé des efforts considérables pour renforcer les infrastructures hospitalières et de soins de santé au cours de la première vague (...) Mais lorsque cette vague a décliné, peut-être qu'il en est allé de même avec le sentiment d'urgence pour poursuivre le travail." 

Toutefois, "il n'est tout simplement pas possible d'amplifier les capacités d'un système de santé publique en un an à un niveau suffisant pour faire face à ce que nous observons aujourd'hui", a précisé le professionnel de santé. 

Lire aussi

La crise sanitaire est particulièrement grave à New Delhi, la capitale, où des personnes meurent aux portes d'hôpitaux bondés.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : "L'été peut devenir un cauchemar" à cause des variants, selon l'infectiologue Karine Lacombe

Avignon : un policier tué par balles dans le centre-ville, le tireur en fuite

Météo estivale pour quasiment tout le monde ce week-end, des pointes à 32°C attendues !

Les brocantes et vide-greniers sont-ils maintenus ? Le 20H vous répond

Avignon : qui était le policier abattu ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.