Coronavirus : l'Allemagne reconfine plus de 600.000 habitants

Coronavirus : l'Allemagne reconfine plus de 600.000 habitants
International

PANDÉMIE - L'Allemagne a annoncé ce mardi deux reconfinements locaux successifs après l'apparition d'un important foyer de contamination dans un abattoir. Une première depuis la levée des restrictions.

C'est une première dans le pays depuis un mois et demi. L'ensemble de la population de deux cantons allemands, de 360.000 habitants pour l'un, de 280.000 habitants pour l'autre, soit 640.000 personnes au total, va devoir se reconfiner après la découverte d'un foyer de contamination au Covid-19 dans un abattoir de la région. "Nous allons réintroduire un confinement dans l'ensemble du canton de Gütersloh", a déclaré ce mardi matin à la presse le ministre-président de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Armin Laschet, alors que le canton voisin de Warendorf a fini par subir le même sort quelques heures plus tard. 

Ces reconfinements locaux sont les premiers depuis le déconfinement général de la population le 6 mai dernier. Censé durer jusqu'au 30 juin, il va se traduire par une limitation stricte des contacts entre personnes, la fermeture des bars, cinémas, musées, l'interdiction des activités de loisirs dans des espaces fermés. Les restaurants pourront rester ouverts mais n'accueilleront que des clients d'un même foyer.

"Calmer la situation"

Ces mesures drastiques, qui interviennent à dix jours du début des vacances scolaires dans cette région très industrialisée de l'ouest du pays, visent "à calmer la situation" et "accroître les tests" de dépistage. 

Lire aussi

Lundi soir, les autorités locales ont annoncé que 1553 personnes étaient contaminées par le nouveau coronavirus dans le canton. Quelque 7000 personnes ont été placées en quarantaine, 21 hospitalisées et 6 sont en soin intensifs.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur le Covid-19

L'Allemagne, jusqu'ici relativement épargnée par le virus à la différence de ses partenaires européens comme la France, l'Italie ou l'Espagne, est sous le choc depuis l'apparition d'un foyer de contamination important dans ce qui est présenté comme le plus grand abattoir d'Europe, Tönnies. Celui-ci emploie près de Gütersloh plus de 6700 personnes, pour beaucoup venues de Bulgarie et de Roumanie. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent