Coronavirus : un nouveau-né contaminé en Chine, une première

Coronavirus : un nouveau-né contaminé en Chine, une première
International

Toute L'info sur

Coronavirus : l'épidémie meurtrière qui inquiète la planète

CONTAGION - La présence du nouveau coronavirus a été confirmée chez un nourrisson chinois âgé d'un peu plus de 24 heures, ont rapporté mercredi les médias publics chinois. Selon des experts, le nouveau-né aurait été contaminé par sa mère in utero, à la naissance ou juste après l'accouchement.

Une première depuis le début de la crise sanitaire en Chine. Selon les médias publics, la présence du nouveau coronavirus 2019-nCov a été confirmée chez un nourrisson chinois âgé d'un peu plus de 24 heures. L'enfant est le plus jeune cas de coronavirus à être confirmé depuis l'apparition de cette souche en décembre dernier. 

Selon des experts cités par la télévision publique CCTV, le nouveau-né serait un cas de "transmission verticale", à savoir un enfant contaminé par sa mère in utero, à la naissance ou juste après. La maman avait elle-même fait l'objet d'un dépistage positif avant l'accouchement. CCTV n'a pas précisé la gravité des symptômes éventuels de la mère et de l'enfant, indiquant simplement que ce dernier était dans un état "stable". L'agence de presse Chine nouvelle avait au contraire rapporté lundi qu'un bébé né la semaine dernière d'une mère contaminée n'était pas porteur du virus.

En vidéo

Coronavirus : la Chine dresse une muraille sanitaire

Lire aussi

Un taux de mortalité qui s'élève à 2,1%

Au total, plus de 24.000 cas de contamination ont été confirmés dans le pays. Environ 80% des victimes étaient âgées de 60 ans ou plus et 75% souffraient déjà de problèmes de santé, a affirmé mardi la Commission nationale de la santé (CNS), se fondant sur les bilans précédents. Le taux de mortalité s'élève à 2,1%, a souligné la Commission, soit un taux bien plus faible que celui du Sras (9,6%) qui avait causé la mort de 800 personnes à travers la planète en 2002-2003, dont 349 en Chine continentale et près de 300 à Hong Kong.

En vidéo

Coronavirus : l'épidémie aux portes de Shanghai

Plus de 97% des victimes du nouveau virus sont originaires du Hubei, dans le centre de la Chine, où un marché vendant des animaux vivants dans la capitale provinciale, Wuhan, serait l'épicentre de l'épidémie.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent