Coupe du monde 2018 : un hôtel évacué en raison d'une alerte à la bombe

International
INTERNATIONAL - La police russe a reçu mardi plusieurs menaces d'attentats à la bombe liés à des lieux de la Coupe du monde de football à Rostov-sur-le-Don, indique le service de presse de la région russe.

"Les forces de police ont fait toutes les vérifications nécessaires et aucun objet dangereux n'a été retrouvé", détaille le communiqué. "Actuellement, tous les sites fonctionnent normalement". Un hôtel de Rostov, une des villes qui accueillent des

rencontres de la Coupe du monde dans le sud de la Russie, a été évacué mardi en fin de journée par la police.


La police a déclaré à des journalistes présents sur les lieux que la mesure avait été prise en raison d'une alerte à la bombe. Des véhicules de police et des ambulances stationnaient aux abords de l'hôtel.

Aucune équipe ne séjourne dans cet hôtel, cependant répertorié par la Fifa comme un établissement de la Coupe du monde.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter