Masque obligatoire à l'école, quarantaine dès le premier symptôme... Nouvelles restrictions en vue en Allemagne

Masque obligatoire à l'école, quarantaine dès le premier symptôme... Nouvelles restrictions en vue en Allemagne

MESURES - Faisant face à une deuxième vague de Covid-19 ces dernières semaines, l'Allemagne prévoit d'appliquer de nouvelles restrictions pour tenter de stopper la progression du virus. Dans les tuyaux, une obligation de porter le masque dans les écoles ou encore une "quarantaine à domicile" prévue même pour une simple toux ou un rhume.

Selon un projet d'accord dont a eu connaissance l'AFP, le gouvernement allemand a l'intention d'instaurer de nouvelles restrictions pour limiter les contacts au sein de la population. Ainsi, le port du masque dans les écoles, autant "pour les enseignants que les élèves", même pendant les cours, et la réduction de la taille des classes devraient être imposés pour juguler la seconde vague de Covid-19. Dans ce document, le gouvernement d'Angela Merkel affirme que "de nouveaux efforts sont nécessaires pour contenir les infections", qualifiant la situation de "très sérieuse".

La chancelière et les présidents des 16 Länder se réunissaient ce lundi pour faire le point sur la situation sanitaire, après une première vague de restrictions imposées début novembre. Berlin propose également que les Allemands limitent leurs contacts aux "membres du  foyer et un maximum de deux personnes d'un autre foyer". Ce week-end, le ministre de l'Economie Peter Altmaier avait suggéré de faire cours dans des hôtels ou restaurants, actuellement fermés en raison du virus, afin de gagner en superficie et désengorger les établissements scolaires.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Lire aussi

Une quarantaine même pour une simple toux ou un rhume ?

Parmi les autres restrictions à l'ordre du jour, le gouvernement pourrait enfin imposer une "quarantaine à domicile" systématique pour les personnes présentant certains symptômes, comme "la toux", ou un "rhume". Relativement épargnée lors de la première vague de Covid-19, l'Allemagne fait face à une forte hausse des infections depuis plusieurs semaines. Les bars, restaurants, lieux culturels et de loisirs y ont été fermés pour un mois jusqu'à fin novembre, et les hôtels sont interdits aux touristes.

La semaine dernière, des "premiers signes" d'amélioration de la courbe des infections ont été relevés par l'institut de veille sanitaire Robert Koch. Pour autant, le ministre de l'Economie a déclaré dimanche que le nombre de contaminations était "encore bien trop haut". Ce dernier a ajouté qu'une situation au ralenti devrait durer encore "quatre ou cinq mois". Lundi, l'Allemagne comptait 12 547 morts et  801 327 cas de Covid-19, en hausse de 10 824 en 24 heures.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

EN DIRECT - Covid-19 : 29,1 millions de téléspectateurs pour l'allocution d'Emmanuel Macron

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

L'ouverture des stations de ski fermées à Noël "impossible" selon le chef de l'Etat

Lire et commenter