Efficacité, résistance aux variants, homologation... 3 choses à savoir sur le vaccin cubain Abdala

YAMIL LAGE / AFP

EN BREF - Le candidat-vaccin cubain, appelé Abdala, est l'un des deux premiers vaccins contre le Covid-19 créés en Amérique latine. Tour d'horizon de ce qu'il faut en savoir avant son approbation prochaine par les autorités cubaines.

C'est l'un des deux premiers développés et produits en Amérique Latine. Le candidat-vaccin cubain contre le Covid-19, Abdala, devrait être approuvé prochainement par les autorités cubaines, le gouvernement s'étant félicité lundi de son taux efficacité. Quel est-il ? Pour combien d'injections ? Quid des variants ? On fait le point.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Quelle efficacité ?

Cuba, l'un des pays les moins touchés de la région avec moins de 170.000 cas dont 1 170 décès pour 11,2 millions d'habitants, s'est félicité lundi 21 juin que son candidat-vaccin Abdala affiche une efficacité supérieure à 90% contre la maladie. "Abdala, candidat-vaccin de Cuba du CIGB, montre une efficacité de 92,28% au bout de trois doses", a annoncé sur Twitter le groupe pharmaceutique d'Etat BioCubaFarma, dont dépend le Centre d'ingénierie génétique et biotechnologique (CIGB).

A titre de comparaison, l'institut Finlay de vaccination, avait annoncé samedi 62% d'efficacité, après l'injection de deux de ses trois doses, pour Soberana 2, second candidat-vaccin cubain, qui doit recevoir le feu vert officiel d'ici peu.

Quid des variants

C'est un résultat "réconfortant" car il prend en compte les variants qui circulent déjà dans le pays caribéen, avait déclaré à la presse locale Vicente Verez, directeur de l'institut. Cette annonce intervient alors que l'île connaît une forte résurgence de la maladie. Depuis le début de la pandémie, elle a enregistré 166.368 cas, dont 1 148 décès.

L'approbation, c'est pour quand ?

En phase finale d'essais cliniques, Abdala doit recevoir l'autorisation officielle des autorités cubaines fin juin ou début juillet, mais la vaccination d'une partie de la population a commencé dès mi-mai.

La prochaine approbation fera de lui, au même titre que Soberana 2, le premier vaccin anti-coronavirus développé en Amérique latine, malgré les difficultés dénoncées par les chercheurs en raison de l'embargo américain, en vigueur depuis 1962 et renforcé sous l'administration Trump.

Lire aussi

Cuba travaille depuis treize mois sur cinq candidats vaccins dont deux, Soberana 02 et Abdala, ont achevé la troisième et dernière phase de test.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 25.000 nouveaux cas en 24h, 22 décès enregistrés

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

Variant Delta : avec deux doses, les vaccins Pfizer et AstraZeneca presque aussi efficaces que contre l’Alpha

Variant Delta : où se contamine-t-on le plus ?

La maladie de Charcot, le dernier combat de Jean-Yves Lafesse

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.