Covid-19 : après AstraZeneca, le Danemark renonce au vaccin Johnson & Johnson

Covid-19 : après AstraZeneca, le Danemark renonce au vaccin Johnson & Johnson

VACCINATION - Estimant que "les avantages du vaccin Johnson & Johnson ne l'emportent pas sur le risque de provoquer un éventuel effet indésirable", le Danemark a décidé de faire une croix sur le produit unidose, trois semaines après avoir abandonné celui d'AstraZeneca pour les mêmes raisons.

Le vaccin Johnson & Johnson, commercialisé par sa filiale Janssen en Europe, ne sera finalement pas utilisé au Danemark. Jamais autorisé, il a été définitivement abandonné par le pays nordique ce lundi à cause de possibles effets secondaires graves. "L'autorité nationale de santé danoise a conclu que les avantages de l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson ne l'emportent pas sur le risque de provoquer un éventuel effet indésirable, le VITT (un type très rare de thrombose lié à l'injection), chez les personnes qui reçoivent le vaccin", a-t-elle justifié dans un communiqué.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Les dernières infos sur la vaccination et le déconfinement

Cette décision intervient quelques semaines après un autre renoncement. Le 14 avril dernier, le Danemark avait fait une croix sur le vaccin AstraZeneca pour les mêmes raisons, malgré les feux verts du régulateur européen et de l'OMS, également valables pour Johnson & Johnson. Par conséquent, ce choix vient ralentir de quatre semaines la campagne d'immunisation en cours, qui se déploie uniquement avec les produits Pfizer et Moderna. Mais tous les plus de 16 ans qui le souhaitent devraient pouvoir être vaccinés fin août.

Près d'un quart des Danois vaccinés

Au total, le Danemark a commandé 8,2 millions de doses de ce vaccin, dont les premières ont été reçues mi-avril. Le pays n'a pas encore indiqué ce qu'il allait advenir des doses reçues mais des discussions sont en cours pour autoriser des injections de ce vaccin ou de celui d'AstraZeneca à ceux qui le souhaitent. Les autorités sanitaires n'ont d'ailleurs pas exclu de réintroduire dans le programme d'immunisation le vaccin de Johnson & Johnson, ni celui d'AstraZeneca, à l'avenir.

Lire aussi

Au Danemark, l'épidémie de Covid-19 est désormais considérée comme "sous contrôle", tandis que la majorité des personnes à risque et des personnels de santé a été vaccinée. Selon le dernier pointage, 11,5% des 5,8 millions de Danois sont entièrement vaccinés et 23,4% ont reçu une première injection, des chiffres similaires à ceux observés en France.

Sur le même sujet

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.