Covid-19 : avec plus de 200.000 morts, les Etats-Unis s'enfoncent dans la crise

Covid-19 : avec plus de 200.000 morts, les Etats-Unis s'enfoncent dans la crise
International

PANDÉMIE - Les Etats-Unis ont franchi mardi le cap funeste des 200.000 décès liés au Covid-19, selon l'université Johns Hopkins. Le plus lourd bilan recensé dans un pays pour s’accroître, le virus continuant à tuer des centaines d'Américains chaque jour.

Un sombre record dont les Etats-Unis se seraient bien passés. Le pays a enregistré mardi son 200.000e décès attribué au Covid-19, selon l'université Johns Hopkins, laquelle précise qu'il s'agit de l'Etat le plus touché au monde. Déjà lourd, ce chiffre devrait pourtant prochainement grimper : le coronavirus continue à tuer des centaines d'Américains chaque jour.

Dans le détail, sur les sept derniers jours, environ 5.300 personnes sont mortes du virus aux Etats-Unis, contre quelque 2.000 dans l'Union européenne, selon des données compilées par l'AFP à partir de sources officielles. Rapporté à la population, le coronavirus tue chaque jour quatre fois plus en Amérique qu'en Europe. Autres données évocatrices : au moins 6.000 patients sont hospitalisés dans un service de réanimation, et 1.500 sous respirateur artificiel, selon le Covid Tracking Project.

Lire aussi

Le Covid-19, troisième cause de mortalité dans le pays en 2020

Le "Covid sera la troisième cause de décès cette années aux Etats-Unis, plus que les accidents, les accidents vasculaires cérébraux et Alzheimer", a tweeté Tom Frieden, ancien directeur des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC). Et d'ajouter : "Nous sous-estimons ce virus à notre péril, et au péril de ceux que nos décisions affectent".

Comme le virus est plus diffusé géographiquement qu'au printemps et ne provoque pas les scènes d'hôpitaux submergés qu'on a vues alors à New York, il n'apparaît pas au centre des préoccupations de Donald Trump. Celui-ci fait campagne pour sa réélection le 3 novembre et il est focalisé cette semaine sur le choix du ou de la juge appelée à remplacer Ruth Bader Ginsburg à la Cour suprême, après son décès vendredi.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

"Nous vaincrons le virus"

Quant à la pandémie, malgré la circulation très active du virus dans le centre des Etats-Unis, le dirigeant n'envisage pas de nouvelles mesures de restrictions comme ailleurs dans le monde, notamment en Europe où l'épidémie repart. Il parie sur l'approbation d'un vaccin d'ici la fin du mois d'octobre. "Nous distribuerons un vaccin, nous vaincrons le virus, nous mettrons fin à la pandémie et nous entrerons dans une nouvelle ère inédite de prospérité, de coopération et de paix", a déclaré Donald Trump mardi dans un message pré-enregistré pour l'Assemblée générale de l'ONU.

Le nombre de doses d'un éventuel vaccin sera pourtant très limité dans les premiers mois. D'ici le deuxième trimestre 2021, quand en théorie suffisamment de doses auront été fabriquées pour vacciner les 330 millions d'Américains, tout indique qu'à ce rythme, plusieurs dizaines ou centaines de milliers d'Américains pourraient encore mourir.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Attentat de Conflans : le terroriste a payé un collégien pour identifier Samuel Paty

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 2,5 millions de cas dans le monde en une semaine, un record

Quel homme est Ludovic B., l'homme soupçonné du meurtre de Victorine Dartois ?

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Sa fille, son compagnon, le décès de ses parents… Louane se confie avant la sortie de "Joie de vivre"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent