Covid-19 : l'Autriche se reconfine pour trois semaines

Covid-19 : l'Autriche se reconfine pour trois semaines

CRISE SANITAIRE - À partir de ce lundi 22 novembre, toute la population, y compris les vaccinés, sera confinée en Autriche pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. La vaccination va également être rendue obligatoire dès février.

Des restrictions de plus en plus importantes. Après avoir confiné l'ensemble des personnes non-vaccinées depuis lundi pour lutter contre une nouvelle vague de Covid-19, le gouvernement autrichien a décidé d'étendre cette mesure à toute la population. À partir du 22 novembre, tous les Autrichiens, quel que soit leur statut vaccinal, sont invités à rester chez eux. C'est la première fois qu'un pays de l'Union européenne prend une telle décision depuis la résurgence de l'épidémie.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

"Je suis conscient que nous demandons beaucoup aux personnes vaccinées parce que tant d'autres ne font pas preuve de solidarité", a fustigé le chancelier conservateur Alexander Schallenberg, cité par la presse autrichienne. Ce confinement total doit durer trois semaines, une décision prise après des discussions avec l'ensemble des gouverneurs de régions. "Il faut regarder la réalité en face", a-t-il insisté, alors que le nombre de cas ne faiblit pas.

Le 1er février, tous les Autrichiens devront être vaccinés

Pour endiguer la nouvelle vague, Alexander Schallenberg a également annoncé que la vaccination serait rendue obligatoire. Cette mesure sera effective à compter du 1er février. "Malgré des mois de persuasion, nous n'avons pas réussi à convaincre suffisamment de personnes de se faire vacciner", a-t-il assuré. Or, "augmenter durablement le taux de vaccination est le seul moyen de sortir de ce cercle vicieux".

Lire aussi

En outre, le gouvernement autrichien souhaite améliorer la protection immunitaire des personnes déjà vaccinées. Une troisième dose de vaccin quatre mois après la deuxième est désormais recommandée, selon le Wiener Zeitung.

En Autriche, les indicateurs virent au rouge. Le pays enregistrait mercredi près de 15.000 nouvelles contaminations en 24 heures, un nombre proche de celui observé en France (20.294), alors que l'Hexagone compte plus de sept fois plus d'habitants que l'Autriche. Le taux de vaccination y est également inférieur (68% de premières doses, contre 76% en France), même si le confinement des non-vaccinés en début de semaine a provoqué une ruée vers les centres de vaccination.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : "Le temps joue contre nous", prévient le chef des pompiers du Var

Télétravail : Élisabeth Borne annonce un objectif de "5000 contrôles par mois" dans les entreprises

EN DIRECT - Covid-19 : près de 60.000 nouveaux cas en 24 heures, record de la 5e vague

VIDÉO - Fermeture des discothèques : le monde de la nuit entre colère et incompréhension

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.