Après 26 cas liés au variant indien, Melbourne se reconfine pour sept jours

Des habitants de Melbourne se font dépister contre le Covid jeudi 27 mai 2021, alors que la ville se reconfine pour une semaine

ZÉRO COVID - À compter de ce jeudi minuit, les cinq millions d’habitants de Melbourne vont devoir se reconfiner pour une semaine après la découverte d’un cluster de 26 personnes.

"Nous avons affaire à une souche hautement infectieuse du virus, un variant inquiétant, qui se propage plus rapidement que ce que nous avons jamais enregistré." Face à l’apparition du variant indien au sein d’un foyer de contamination de 26 personnes, James Merlino, le Premier ministre australien de Victoria, a décidé sans attendre le reconfinement de cet État, qui comprend la ville de Merlbourne. Ses cinq millions d’habitants vont donc devoir rester chez eux pour une semaine à compter de ce jeudi soir minuit. Ils ne seront autorisés à quitter leur domicile que pour des besoins impérieux, notamment pour se faire vacciner.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

1,9% des Australiens totalement vaccinés

Ce reconfinement induit aussi la fermeture des écoles, des bars et des restaurants et l’interdiction des rassemblements. Le masque, lui, fera son grand retour sur le visage des Australiens, pourtant habitués à revivre normalement avec une circulation du virus quasiment nulle depuis le mois de janvier, où une dizaine de contaminations sont recensées en moyenne par semaine. À l'origine du retour de cette mesure draconienne, la stratégie, adoptée par l’Australie comme par son voisin néo-zélandais, d'une réduction à néant du nombre de cas. Cette stratégie dite "zéro covid", et que certains auraient aimé voir appliquée en Europe, oblige donc de passer par des mesures strictes et rapides, souvent locales, pour éradiquer les éventuels clusters qui se forment. Il s'agit ainsi du quatrième confinement de Melbourne depuis le début de la pandémie. 

Mais pour certains responsables politiques, cette stratégie a montré ses limites. "Si nous avions eu une alternative à la quarantaine hôtelière [...], nous n'en serions pas là aujourd'hui", a déploré James Merlino. Le problème est d'autant plus notable que la vaccination a peine à avancer. Selon les chiffres consolidés par Our world in data, 13% de la population australienne a reçu au moins une première dose de vaccin et seulement 1,9% est totalement vaccinée. Répondant aux critiques, le Premier ministre Scott Morrison a affirmé qu’"aucun système n’est infaillible" et vanté l’efficacité de la lutte contre le virus.

Lire aussi

Mais ici, face au caractère imprévisible du variant d’origine indienne, qui serait parvenu sur l’île via un voyageur étranger, les autorités redoublent de prudence. Si la Nouvelle-Zélande a déjà suspendu mardi 25 mai les vols sans quarantaine depuis l'État de Victoria, les principales liaisons aériennes avec les autres États australiens ont été réduites. Cette mesure de confinement, destinée à avoir un effet "coupe-circuit", doit permettre de tracer au mieux les cas-contact. À Melbourne, des dizaines de milliers de personnes ont fait la queue ce jeudi pour effectuer un test de dépistage au Covid, tandis que d'autres se sont précipitées pour se faire vacciner. Depuis le début de la pandémie, l'Australie a recensé officiellement 910 décès et moins de 30.000 contaminations.

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.