Covid-19 : Trump évoque "un don du ciel" après son infection et vante le traitement expérimental qu'il a reçu

Devant la Maison blanche, le président américain veut rassurer ses compatriotes.

MAISON BLANCHE - De retour aux affaires six jours après son test positif, le président américain veut montrer qu'il est en forme et vante le traitement expérimental qui lui a été administré contre le Covid-19.

Depuis qu'il est sorti de l'hôpital militaire Walter Reed, Donald Trump ne cesse de mettre en scène son retour au travail, que ce soit depuis le balcon Truman ou dans le Bureau ovale, six jours après avoir été testé positif au Covid-19. Après une descente d'hélicoptère hollywoodienne lundi, le président américain a publié mercredi une vidéo devant la Maison blanche dans lequel il affirme se sentir "très bien"

"Je pense que c'était en réalité un don du ciel que je l'aie attrapé", a même lancé Donald Trump. Lundi déjà, il avait retiré son masque face aux caméras de télévision sur les marches de la résidence présidentielle, histoire de paraître fort après quatre jours d'hospitalisation.

Toute l'info sur

Donald Trump positif au Covid-19, la campagne bouleversée

Lire aussi

A moins d'un mois de l'élection présidentielle, Donald Trump a préféré ignorer les mises en garde sur les risque de contagion et reprendre ses fonctions à plein temps. Le comportement du président américain, sous le feu des critiques depuis de longs mois pour sa gestion de la pandémie, est scruté avec une attention particulière alors que les cas de coronavirus à la Maison Blanche - employés, conseillers, journalistes - se multiplient. 

Interrogé au sujet de cette vidéo mercredi, son adversaire démocrate Joe Biden s'est indigné: "Je pense que c'est une tragédie que le président parle du Covid comme si c'était quelque chose dont il ne fallait pas s'inquiéter alors que plus de 210.000 Américains sont morts." 

"Un traitement incroyable !"

Dans la vidéo, épinglée sur son compte Twitter, le président américain vante les anticorps de synthèse développés par la société américaine Regeneron qui lui ont été administrés pendant son séjour à l'hôpital. "Pendant une courte période  ils m'ont donné du Regeneron (...) et c'était incroyable, je me suis senti bien immédiatement"

Donald Trump promet même d'autoriser ce traitement, pour l'heure encore au stade expérimental, au plus vite et de le rendre accessible "gratuitement" : "Je veux que tout le monde ait le même traitement que votre président." Une priorité "aussi importante que le vaccin", selon le président américain qui, pour la première fois, reconnaît qu'aucun vaccin ne devrait être disponible avant le scrutin du 3 novembre, malgré ses promesses répétées. 

L'élection américaine vous intéresse ? Ecoutez notre podcast "Far West"

- Sur APPLE PODCAST

- Sur SPOTIFY

- Sur DEEZER

Plongez dans le Far West électoral de la campagne américaine. Une présidentielle 2020 totalement hors-norme qui promet d’être plus électrique et passionnante que jamais.

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un conseil de défense sanitaire se tiendra lundi, annonce Jean Castex

Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe, elle est condamnée à une amende

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Cinquième vague : l'épidémiologiste Arnaud Fontanet appelle les Français à réduire leurs contacts de "10 à 20%"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.