Covid-19 : comment le Portugal se rouvre progressivement

A Lisbonne, les terrasses ont remis le couvert ce lundi 5 avril 2021

DÉCONFINEMENT - Après les écoles il y a trois semaines, les collèges, les musées et les terrasses rouvrent ce lundi 5 avril au Portugal. Le gouvernement a opté pour une reprise progressive, avec une dernière étape fixée au 3 mai.

Sous cloche depuis deux mois, les Portugais retrouvent un peu plus de liberté ce lundi 5 avril, avec la réouverture des musées, des terrasses et des collèges. Après une explosion des contaminations après les fêtes de Noël, une saturation des hôpitaux et un confinement décrété à la mi-janvier, la situation est stabilisée dans le pays, où l’on dénombre 5805 nouveaux malades sur la période du 22 mars au 4 avril et seulement 6 nouveaux décès ces dernières 24 heures. Quoi qu’il en soit, le gouvernement se veut prudent et a choisi un déconfinement très progressif, s’étalant de la mi-mars à début mai. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Un déconfinement acté en quatre temps

Celui-ci a commencé le 15 mars dernier avec la reprise des classes pour les élèves de maternelle et de primaire, la réouverture des salons de coiffure sur rendez-vous ou encore des bibliothèques. Il se poursuit donc ce lundi avec le retour en cours des collégiens, la réouverture des musées et des terrasses de cafés dans une limite de quatre personnes par table. Les magasins d’une superficie de 200m² ayant pignon sur rue peuvent également rouvrir, ainsi que les gymnases, mais toujours privés de cours collectifs. Les sports de plein air sont autorisés à compter de ce 5 avril, avec une jauge de 4 personnes par groupe. Interrogé sur le plan de réouverture et le taux de reproduction du virus légèrement en hausse depuis le 10 février, le Premier ministre António Costa a déclaré jeudi 1er avril : "Comme nous l'avons toujours dit, les mesures seront progressives. C'est une chose d'arriver à 1.01, c'est une autre chose d'avoir un 1.5 ou 1.2. Nous devons bien mesurer les mesures. L'effort que nous devons faire est de rester dans le cadran vert". 

La troisième étape de ce déconfinement sera actée le 19 avril prochain, sous réserve des chiffres des 15 jours précédents : en effet, la situation sanitaire est réévaluée toutes les deux semaines, selon le plan gouvernemental, avec la possibilité d’introduire de nouvelles restrictions dans les villes comptant le plus grand nombre de cas. Elle prévoit la rentrée scolaire des lycéens et des étudiants, la réouverture des magasins et centres commerciaux ainsi que des cinémas et des salles de spectacle. Les établissements culturels devront toutefois fermer leurs portes à 22h la semaine à 13h le week-end, d’après le plan élaboré par le gouvernement. C’est aussi à cette date que doivent rouvrir les restaurants et les cafés, selon les mêmes horaires que les cinémas et les théâtres et une jauge de 4 personnes par table à l’intérieur et de 6 personnes en terrasse. Les mariages et les baptêmes pourront être organisés avec une capacité fixée à 25% du lieu. 

Lire aussi

La dernière étape du déconfinement, là encore si l’épidémie ne circule pas plus que prévu, est actée au 3 mai. Les restaurants et cafés pourront rouvrir sans limite d’horaires, avec une jauge de 6 personnes par table à l’intérieur et de 10 par table à l’extérieur. Les entrainements sportifs, qu’ils soient individuels ou collectifs, pourront reprendre et les mariages et les baptêmes seront quant à eux autorisés avec une capacité maximale de 50% du lieu. Au total, depuis le début de la pandémie, le Portugal a recensé 16.885 décès pour 10,2 millions d'habitants et 823.494 cas confirmés.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Déconfinement : les pistes du gouvernement

EN DIRECT - Covid-19 : 30.472 personnes hospitalisées, 5914 patients en réanimation

VIDÉO - La directrice de la pharmacovigilance danoise s'évanouit en pleine conférence de presse

Résistance au vaccin, circulation en France, létalité : 3 choses à savoir sur le variant brésilien

100.000 morts du Covid en France : quel est le profil des victimes ?

Lire et commenter