Nouvelle-Zélande : à Auckland, le confinement levé trois jours après sa mise en place

Nouvelle-Zélande : à Auckland, le confinement levé trois jours après sa mise en place

VIRUS - Comme elles s'y étaient engagées, les autorités néo-zélandaises vont lever mercredi soir le confinement ordonné pour trois jours à Auckland. Et ce, car le foyer d'infection est sous contrôle.

La palme du confinement le plus court depuis le début de l'épidémie a été décernée ce mercredi à la Nouvelle-Zélande. Convaincues que le foyer d'infection découvert dans la plus grande ville du pays est sous contrôle, les autorités ont décidé de lever les restrictions qui pesaient sur la population. Et ce, après seulement… trois jours.

Ce confinement, le premier en près de six mois à Auckland, avait en effet été instauré dimanche soir après la découverte de trois cas dans la ville. Écoles et entreprises non essentielles étaient fermées, et les habitants avaient interdiction de quitter la ville, sauf raison impérieuse. Un pari gagnant ? Si l'origine du foyer d'infection, qui impliquait le variant apparu en Grande-Bretagne, demeure toujours incertaine, l'heure est désormais au soulagement.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

"Une chaîne de transmission qui est gérable"

Mercredi, la Première ministre Jacinda Ardern a en effet annoncé que les proches des trois personnes infectées, qui appartiennent à une même famille, avaient tous été testés négatifs, à l'exception de trois personnes qui ont été placées à l'isolement. Selon Jacinda Ardern, il semble "que nous n'ayons pas d'épidémie généralisée, mais simplement une petite chaîne de transmission qui est gérable au travers de nos procédures normales de traçage et de test des cas contacts".

Jacinda Ardern a néanmoins précisé que le confinement serait levé mercredi soir mais que la ville demeurerait au niveau deux d'alerte, qui interdit les rassemblements de plus de 100 personnes et exige le port du masque dans les transports publics. Les personnes liées à une école fréquentée par trois des cas positifs devront cependant rester confinées.

Lire aussi

Le bilan de la Nouvelle-Zélande dans le combat contre le Covid-19 a été salué à l'étranger : au total, 26 décès ont été imputés au Covid-19 dans ce pays de cinq millions d'habitants. Le bureau de la Première ministre a, lui, annoncé que les premiers lots du vaccin contre le coronavirus, soit 60.000 doses, étaient arrivés. Ce sont les agents aux frontières et les personnes travaillant dans les centres de quarantaine qui pourront les premiers recevoir une dose du vaccin Pfizer/BioNTech.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 250.000 doses de vaccin injectées en 24 heures, l'accélération se confirme

Covid-19 : le Pas-de-Calais confiné pour 4 week-ends, mesures renforcées dans 22 autres départements

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Accident de scooter et violences urbaines à Lyon : une enquête confiée à l'IGPN

Vaccination : les pharmaciens entrent dans la danse, mais dans quelles conditions ?

Lire et commenter