Angleterre, Chine, Malaisie... ces pays qui reprennent des mesures drastiques contre le Covid-19

La Chine procède un dépistage massif sur 9 millions de personnes
International

PANDÉMIE - Aux quatre coins du monde, les autorités serrent la vis face au retour en force du virus. Avec des hôpitaux au bord de la saturation, l'Angleterre a haussé d'un cran lundi ses mesures au moment où une campagne massive de dépistage débute dans une grande ville chinoise.

De nouvelles restrictions face à la résurgence inquiétante de la pandémie. Alors qu'un Conseil de défense se tient ce mardi à l'Élysée pour réfléchir à de nouvelles restrictions pour tenter d'endiguer la "deuxième vague forte" dans laquelle la France est entrée, de nombreux pays ont fait de même. De l'Angleterre à la Chine en passant par le Panama, les autorités ont adopté ces dernières heures une flopée de mesures pour essayer de reprendre le dessus sur le Covid-19.

En Angleterre, les pubs dans le viseur

Avec plus de 42.800 morts, sans équivalent en Europe, et près de 618.000 cas positifs, le Royaume-Uni est confronté à une nouvelle vague de contaminations. "Nous devons agir maintenant", a déclaré lundi soir aux Britanniques Boris Johnson qui a annoncé pour l'Angleterre un nouveau système d'alerte à trois niveaux -"moyen", "élevé" et "très élevé". Le premier niveau correspond aux mesures valables pour toute l'Angleterre : rassemblements limités à six personnes et fermeture à 22H00 pour les pubs et restaurants.  

Au seuil "élevé", dans les zones actuellement sous restrictions locales, les réunions entre différents ménages seront proscrites à l'intérieur. Dans les régions au niveau "très élevé", des mesures supplémentaires seront appliquées avec le soutien des autorités locales, soutenues si besoin par l'armée. Dans le Nord-Ouest, le gouvernement britannique a aussi décidé de fermer les pubs à Liverpool et de réactiver trois hôpitaux de campagne mis en place au printemps et depuis mis en pause. 

Lire aussi

En République Tchèque, "nous n'avons droit qu'à un seul essai"

Le gouvernement tchèque a annoncé lundi la fermeture, à partir de mercredi, des restaurants et des bars dans tout le pays, ainsi que l'interdiction de la consommation d'alcool dans les lieux publics. "Nous n'avons droit qu'à un seul essai et il doit être couronné de succès", a déclaré à la presse le Premier ministre Andrej Babis, dont le cabinet a été critiqué pour sa communication, peu claire, et des mesures chaotiques alors que le nombre d'infections a fortement augmenté au cours des deux derniers mois. Les nouvelles mesures seront en vigueur jusqu'au 3 novembre. 

La semaine dernière, le nombre de contaminations en République tchèque, pays de 10,7 millions d'habitants, a battu un record quatre journées consécutives, avec 8.618 nouveaux cas enregistrés vendredi.

Le tourisme reprend au Panama... sous conditions

Après presque sept mois de fermeture en raison de la crise sanitaire, le Panama a rouvert lundi ses frontières au tourisme international. Auparavant, le Panama n'autorisait que des escales ou des correspondances de vols internationaux, sans permettre l'entrée des voyageurs sur son territoire. Les touristes doivent présenter à leur arrivée un test PCR négatif au coronavirus, ou faire un test à l'aéroport dont le résultat est délivré en une demi-heure.

Des tests en Chine

En Chine, où la pandémie avait largement reflué après y être née à la fin de l'an dernier, la découverte de six cas dans la ville de Quingdao (Est) a poussé les autorités à décréter une campagne massive de dépistage. Les neuf millions d'habitants de la métropole seront soumis à ces tests dans les cinq jours. Selon les autorités sanitaires locales, toutes les personnes contaminées semblent avoir un lien avec un hôpital de la ville qui traite des patients du Covid-19. Mais le foyer d'infection n'est pas connu pour le moment.

La Malaisie ferme ses lieux de culte

En Malaisie, de nouvelles restrictions importantes ont été annoncées lundi. Elles seront appliquées à partir de mercredi dans la capitale Kuala Lumpur, l'Etat de Selangor voisin, la capitale administrative Putrajaya, et dans l'ensemble de l'Etat de Sabah, sur l'île de Bornéo.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Les écoles et les lieux de culte seront fermés et les citoyens seront autorisés à quitter leur domicile seulement pour des tâches essentielles.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

EN DIRECT - Covid-19 : le PIB baissera au quatrième trimestre, confirme Bruno Le Maire

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent