Covid-19 : même vaccinés, les Américains doivent remettre le masque dans les zones à risque

Covid-19 : même vaccinés, les Américains doivent remettre le masque dans les zones à risque

RETOUR DES RESTRICTIONS - Face à la hausse des contaminations, les autorités sanitaires des États-Unis ont annoncé que les Américains vaccinés allaient devoir remettre le masque dans les lieux publics en intérieur.

Retour en arrière aux États-Unis. Alors que les cas positifs ne cessent d'augmenter, les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) ont décidé de serrer la vis, y compris pour les Américains ayant terminé leur cycle de vaccination. Désormais, ils doivent à nouveau porter le masque en intérieur dans les zones à haut risque.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

"Dans les zones où la transmission du Covid-19 est importante, les CDC recommandent aux personnes entièrement vaccinées de porter des masques dans les lieux publics en intérieur", a déclaré Rochelle Walensky, directrice des CDC, expliquant que cette nouvelle directive avait été rendue nécessaire par la propagation rapide du variant Delta outre-Atlantique.

Car selon elle, si la vaccination reste efficace face au variant Delta, de nouvelles données "indiquent qu'en de rares occasions, des personnes vaccinées [...] pourraient être contagieuses et transmettre le virus à d'autres". "Ces nouvelles découvertes sont inquiétantes et justifient malheureusement une mise à jour de notre recommandation."

Vers "de nouvelles étapes" pour la vaccination

Selon les données recensées par Our world in data, le nombre de cas ne cesse d'augmenter aux États-Unis depuis le début du mois de juillet. Il est notamment en forte hausse dans une grande partie du Sud du pays, mais moins dans le Nord-Est, mieux vacciné. Le taux d'incidence atteint désormais celui observé fin avril, mais la dynamique est cette fois à la hausse. Dans le même temps, la campagne de vaccination patine. Selon la même source, près de 49% des Américains ont un schéma vaccinal complet, un taux qui augmente lentement depuis plusieurs semaines.

Lire aussi

Le président américain Joe Biden a d'ailleurs indiqué ce mardi que les États-Unis devaient "faire mieux" sur la vaccination. De nouvelles mesures pour inciter ses concitoyens à se faire administrer leur première dose devraient être annoncées dans les prochains jours. "Nous avons vu une augmentation de la vaccination ces derniers jours", s'est réjouit Joe Biden. "Jeudi, je présenterai de nouvelles étapes dans notre effort pour que plus d'Américains se fassent vacciner." En ce sens, la vaccination obligatoire pour les employés fédéraux est "à l'étude", a confirmé le locataire de la Maison blanche.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : les militants LR ont préféré le congrès à la primaire pour désigner leur candidat

EN DIRECT - Covid-19 : la France double le nombre de doses qu'elle prévoit de donner aux pays pauvres

Éruption aux Canaries : l'aéroport de La Palma à l'arrêt, des centaines de personnes se pressent dans les bateaux

Éruption du volcan aux Canaries : comment expliquer l'arrivée en France du nuage de dioxyde de soufre

Global Citizen Live : tout ce qu’il faut savoir sur le concert événement diffusé samedi sur TMC

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.