Covid-19 : Cuba lance la vaccination des enfants dès 2 ans, une première mondiale

Covid-19 : Cuba lance la vaccination des enfants dès 2 ans, une première mondiale

VACCIN - Cuba a lancé vendredi 3 septembre une campagne nationale de vaccination contre le coronavirus des enfants et adolescents âgés de 2 à 18 ans, une condition fixée par le gouvernement communiste avant de rouvrir les écoles.

C'est le premier pays dans le monde à le faire. Cuba, confronté à une hausse des cas de Covid, a commencé à vacciner les enfants. Cette campagne, menée avec les vaccins cubains Abdala et Soberana, a concerné dans un premier temps les adolescents de 12 ans et plus, avant d'être étendue lundi aux enfants de deux à 11 ans, notamment dans la province de Cienfuegos. 

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Raison invoquée par le gouvernement cubain : la réouverture des écoles du pays qui sont fermées depuis mars 2020. Elles n'ont rouvert que brièvement, pendant quelques semaines, en fin d'année, avant de fermer à nouveau en janvier. Écoliers et étudiants doivent depuis suivre les cours par l'intermédiaire de la télévision et devront le faire à nouveau à partir de lundi, jour de la rentrée à Cuba.

Une stratégie critiquée par l'Unicef

Le gouvernement communiste a décidé que les écoles ne rouvriraient pas avant d'avoir vacciné tous les enfants : une fois la campagne terminée, il prévoit de rouvrir les établissements de manière échelonnée, en octobre et novembre. Pourtant, conditionner la réouverture des écoles à la vaccination des enfants est une stratégie qui avait été critiquée fin juillet par l'Unicef, plaidant pour une reprise des cours en présentiel sans attendre, car 600 millions d'enfants en âge scolaire sont affectés par les mesures de restriction anti-Covid. "Les écoles devraient être les derniers lieux à fermer et les premiers à rouvrir", avait estimé son porte-parole James Elder.

En vidéo

Faudra-t-il vacciner les enfants de moins de douze ans ?

Mais Cuba est confronté à une explosion de cas qui fait tanguer son système sanitaire. Sur l'île de 11,2 millions d'habitants, qui accumule 689.674 cas dont 5703 décès, plus de 115.000 mineurs ont contracté le Covid et neuf en sont morts. Dans la soirée de lundi, l'agence de régulation des médicaments (Cecmed) a donc annoncé avoir donné l'autorisation d'usage en urgence du vaccin Soberana 2, l'un des vaccins utilisés dans cette campagne, pour les enfants et adolescents âgés de deux à 18 ans. La composition des vaccins cubains, qui ne sont pas reconnus par l'OMS, repose sur une protéine recombinante, la même technique sur laquelle travaillent l'Américain Novavax et le Français Sanofi.

Lire aussi

Ailleurs dans le monde, beaucoup de pays vaccinent à partir de 12 ans, mais plusieurs essais cliniques sur des enfants plus jeunes sont en cours. Si d'autres pays comme la Chine, les Émirats arabes unis et le Venezuela ont annoncé leur intention de vacciner les plus petits, Cuba est le premier à lancer une telle campagne.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Interview d’Eric Zemmour sur LCI : retrouvez nos vérifications

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Elections en Allemagne : qui est Olaf Scholz, qui pourrait succéder à Angela Merkel ?

Grippe, gastro, angine et rhume de retour : bonne ou mauvaise nouvelle sur le front du Covid ?

Emmanuel Macron l'inaugure ce lundi : à quoi sert la nouvelle académie de l'OMS, dirigée par Agnès Buzyn ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.