Cyberattaque contre l'Agence européenne du médicament : des documents liés au vaccin Pfizer/BioNTech piratés

Cyberattaque contre l'Agence européenne du médicament : des documents liés au vaccin Pfizer/BioNTech piratés

COVID-19 - Des documents liés à la demande d'autorisation du vaccin de Pfizer et BioNTech ont été piratés lors d'une cyberattaque contre l'Agence européenne du médicament (AEM), a annoncé Pfizer ce mercredi.

Des données sensibles liées aux vaccins contre le Covid-19 sont-elles tombées dans l'escarcelle de pirates informatiques ? L'Agence européenne du médicament (AEM), qui planche actuellement sur les différents vaccins en attente d'autorisation, a annoncé ce mercredi avoir subi une cyberattaque. Si son ampleur reste à définir, Pfizer et BioNTech ont reconnu que des documents liés à leur vaccin avaient été piratés.

Toute l'info sur

Le monde commence à se vacciner contre le Covid-19

"Il est important de noter que ni le système de BioNTech ni celui de Pfizer n'ont été violés en lien avec cet incident et nous n'avons pas connaissance de données personnelles qui auraient été piratées", a écrit le groupe Pfizer dans un communiqué. "Nous sommes dans l'attente de davantage d'informations sur l'enquête de l'AEM et nous réagirons de la manière appropriée, en accord avec le droit européen", a-t-il poursuivi. Et d'ajouter : "Étant donné les considérations cruciales de santé publique et l'importance de la transparence, nous continuons à fournir des éléments clairs sur tous les aspects du développement du vaccin et du processus de régulation."

L'autorisation du vaccin Pfizer/BioNTech doit être rendue avant le 29 décembre

L'Agence européenne des médicaments, qui délibère actuellement sur la délivrance d'autorisations à plusieurs vaccins contre le Covid-19, n'a pas précisé quand l'attaque a exactement eu lieu ni par qui elle a été menée. Seule certitude : celle-ci intervient dans une dernière ligne droite cruciale. Car l'AEM - qui contrôle les médicaments de l'ensemble des 27 États membres de l'UE - doit rendre le 29 décembre au plus tard sa décision sur une autorisation conditionnelle du vaccin Pfizer/BioNTech. Celui-ci a déjà été approuvé au Royaume-Uni, à Bahreïn et au Canada.

Lire aussi

La cyberattaque à l'encontre de l'AEM n'est pas une surprise. Elle a en effet eu lieu après une série d'avertissements ces derniers mois autour de piratages et tentatives de hacking en lien avec la pandémie de Covid-19, visant laboratoires et entreprises pharmaceutiques occidentales.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Face au risque d'un confinement national, "il y a encore de l'espoir", estime Jérôme Salomon

EN DIRECT - Covid-19 : 23.996 cas ces dernières 24 heures, en hausse de 7% sur une semaine

Covid-19 : Jean Castex appelle à renforcer les contrôles dans les 20 départements sous surveillance

"C’est les mêmes gars" : avec Tom Ross, Florent Pagny a trouvé son double dans "The Voice"

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Lire et commenter