Covid-19 : des milliers de Français bloqués au Maroc rapatriés ces prochains jours

Covid-19 : des milliers de Français bloqués au Maroc rapatriés ces prochains jours

FRONTIÈRES - Des milliers de ressortissants français sont bloqués au Maroc suite à la suspension des liaisons aériennes. Leur rapatriement en France en ferry ou en avion se met en place progressivement.

Des avions et des ferries spécialement affrétés pour ses ressortissants. Ce sont les dispositions que la France est en train de mettre en place pour rapatrier les milliers de personnes qui sont, en ce moment, bloquées au Maroc suite à la suspension des liaisons aériennes du royaume avec la France et l'Espagne. Rabat avait pris cette décision le 30 mars dernier afin de freiner la propagation du virus. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Malgré cette suspension, la France a fait savoir via son ambassade sur Twitter que des liaisons spéciales dans le sens Maroc-France avaient été mises en place. Plusieurs vols sont partis ces derniers jours et d'autres suivront. Un ferry à destination de Marseille est également prévu le 10 avril prochain. 

L'Espagne a, quant à elle, obtenu des autorisations pour un vol "spécial" qui a décollé dimanche vers Madrid avec environ 350 passagers. 800 autres passagers ont également pu embarquer samedi de Tanger vers Algeciras. Deux autres ferries sont prévus mercredi et jeudi.

Au moins 4000 Français concernés

Cette décision de la part de Rabat avait suscité une ruée vers les aéroports, selon les médias locaux. Elle s'ajoute aux suspensions des liaisons aériennes avec une trentaine d'autres pays, décidées ces dernières semaines. 

Même si les déplacements sont théoriquement limités depuis plusieurs mois du fait de la pandémie, près de 4000 français ont été recensés à travers le pays, selon des sources diplomatiques. Le Maroc est en état d'urgence sanitaire depuis mars dernier et ses frontières sont fermées depuis, mais des voyages restaient possibles avec des autorisations spéciales. 

Lire aussi

Avant la pandémie, le Maroc était l'une des destinations touristiques les plus populaires en Afrique, avec 13 millions de visiteurs enregistrés en 2019, selon l'Organisation mondiale du Tourisme. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Les vaccins Pfizer ont-ils plus d'effets indésirables qu'AstraZeneca ?

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

Déconfinement : les pistes du gouvernement

La comédienne britannique Helen McCrory ("Harry Potter", "Peaky Blinders") est décédée à l’âge de 52 ans

Mort de l'ancien ministre Eric Raoult à 65 ans

Lire et commenter