Donald Trump visite sans masque une usine américaine, toute la production part à la poubelle

Donald Trump visite sans masque une usine américaine, toute la production part à la poubelle
International

ETATS-UNIS - Donald Trump était dans le Maine ce vendredi pour visiter une usine qui fabrique des écouvillons utilisés dans les tests pour détecter le coronavirus (Covid-19). Mais le président américain ne portait pas de masque. En conséquence, toute la production a dû être détruite.

En déplacement dans le l’État du Maine, le président américain s'est rendu dans une usine de l’entreprise Puritan Medical Products, qui fabrique des écouvillons utilisés dans les tests pour détecter le coronavirus (Covid-19). Comme d’habitude, Donald Trump ne portait pas de masque. Lors de sa visite, il s’est approché des employés qui étaient, eux, équipés de gants, blouses, masques et charlottes, avant de saisir un écouvillon et de le porter à son visage : "Made in the USA", fabriqués aux États-Unis, s’est-il alors exclamé face à la caméra.

Comme le rapporte le journal USA TODAY, l’entreprise Puritan Medical Products a indiqué que toute la production allait être détruite. "Les écouvillons produits pendant cette période seront détruits", a déclaré une porte-parole de l’usine auprès du quotidien américain. "La production était très limitée et les machines n’ont tourné que pendant la visite du président", a-t-elle précisé. L’entreprise n’a pas indiqué toutefois le nombre d’écouvillons concernés.

Lire aussi

Dans cet Etat du nord-est des Etats-Unis, un tiers des maisons de retraite ne disposaient pas d’assez de tests le mois dernier, comme le rappelle USA TODAY. Puritan Medical Products est l’une des deux seules entreprises américaines à les fabriquer et a reçu plusieurs millions de dollars de la part du gouvernement pour doubler sa production, souligne également le quotidien, dont l'article a été largement diffusé sur les réseaux sociaux.

Début avril, les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont recommandé à tous les Américains de porter un masque facial en public pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. Une recommandation que  le président des Etats-Unis n'a pas suivie. "Je ne veux tout simplement pas en porter un moi-même", s'était-il expliqué, ajoutant qu'il ne pouvait pas s'imaginer se couvrir le visage alors qu'il était assis dans le Bureau ovale pour saluer les dirigeants du monde. 

En vidéo

Trump apparaît pour la première fois avec un masque

Le 21 mai, Donald Trump s'était rendu dans le Michigan pour inspecter une usine Ford qui avait été réaménagée pour fabriquer des respirateurs. Le président avait, cette fois, porté un massque mais hors caméra. "Je ne voulais pas donner à la presse le plaisir de le voir", avait-il expliqué. Le procureur général de l'État, Dana Nessel, avait comparé l'attitude du président américain à celle d'un "enfant irritable qui refuse de suivre les règles".

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Une coquetterie présidentielle qui a de quoi faire grincer des dents au sein d'une partie de la population. Les États-Unis représentent à eux seuls près de 30 % des décès dus au Covid-19 dans le monde. A ce jour, près de 110.000  décès liés au Covid-19 ont été déclarés outre-Atlantique depuis le début de l'épidémie.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent