Face à la reprise épidémique, l'Inde garde les doses d'AstraZeneca pour elle

Face à la reprise épidémique, l'Inde garde les doses d'AstraZeneca pour elle

VACCIN - Alors que l'Inde peine à vacciner sa population et fait face à une reprise inquiétante des contaminations, elle vient de suspendre les exportations d'AstraZeneca, dont elle est la principale productrice au monde.

Deuxième pays le plus peuplé au monde avec plus de 1,3 milliard d'habitants, l'Inde comptabilise officiellement plus de 11 millions de contaminations, et 160.000 décès dus au Covid-19. Après une nette baisse en février, l'épidémie semble repartir très fortement, avec 40.000 nouvelles contaminations quotidiennes enregistrées. Si on est encore loin des 100.000 par jour atteints en septembre dernier, les courbes repartent toutes vers le haut et affolent les autorités, qui avaient permis un relâchement des restrictions et relancé l'économie.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Face à cette flambée épidémique, l'espoir d'un salut par la vaccination s'éloigne : la campagne ambitieuse visant à vacciner 300 millions de personnes avant le mois d'août a pris un sérieux retard, 50 millions d'individus "seulement" ayant reçu une dose jusqu'ici- soit environ 4% de sa population totale.

Les autorités sanitaires mettent les bouchées doubles, mais peinent à atteindre les objectifs fixés : alors que le gouvernement visait un rythme de 5 millions de vaccinations par jour, la journée la plus faste n'a atteint que 3,4 millions... et certains experts estiment qu'il faudrait au moins 10 millions d'injections quotidiennes

Les licences d'exportation de l'AstraZeneca suspendues

En conséquence, les autorités rechignent désormais à délivrer les nécessaires licences d'exportation des vaccins produits dans le pays, gelant de fait les livraisons aux États commanditaires. L'inquiétude est grande pour l'approvisionnement du programme international Covax, qui permet l'accès au vaccin des pays les plus pauvres.

L'Inde est en effet le plus grand producteur de vaccins au monde. Le géant pharmaceutique privé Serum Institute of India (SII) s'est imposé comme un des principaux fabricants d'AstraZeneca. La firme en manufacture la version britannique sous le nom  de "Covishield" ("bouclier anti-Covid", NDLR), au rythme de 2,4 millions de doses produites par jour. Les commandes attendues en mars et en avril ne seront donc pas expédiées, et vraisemblablement réservées au marché intérieur.

Le dispositif Covax fragilisé ?

Le système Covax pourrait être le plus touché par cette soudaine suspension des livraisons : ce dispositif international permet notamment l'approvisionnement en vaccin AstraZeneca de 64 pays parmi les plus défavorisés au monde. Le Serum Institute of India s'est engagé à fournir au programme Covax plus d'un milliard de doses d'ici 2022, mais plusieurs pays s'alarment de premiers reports de livraisons. 

Lire aussi

Le producteur reste mesuré dans ses déclarations, semblant subir les décisions du gouvernement du nationaliste hindou Narendra Modi. Son PDG, Adar Poonawalla, a ainsi tweeté le 21 février dernier en réclamant de la "patience" aux pays en attente de leurs livraisons, évoquant des "directives reçues pour prioriser les énormes besoins de l'Inde". À ce jour l'Inde a cependant exporté davantage de doses des divers vaccins qu'elle n'en a utilisées pour elle-même, seul pays producteur dans ce cas. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDEO - Belgique : nouvelles inondations, un torrent emporte des voitures près de Namur

EN DIRECT - Sanofi confirme "un vaccin français avant la fin de l'année"

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

Covid-19 : quelles sont les trois contre-indications à la vaccination ?

Violent incendie dans l'Aude : 900 pompiers toujours mobilisés, coupure de courant jusqu'au Portugal

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.