Covid-19 : Joe Biden espère une immunité collective aux États-Unis d'ici l'été

 Covid-19 : Joe Biden espère une immunité collective aux États-Unis d'ici l'été

VACCINATION - Le nouveau président américain a indiqué que tous les Américains seront éligibles à compter du printemps aux différents vaccins contre le coronavirus.

De longs mois encore avant de voir le bout du tunnel. Le président américain Joe Biden a estimé lundi 25 janvier que les États-Unis se rapprocheraient de l'immunité collective face au Covid-19 d'ici l'été, affichant sa confiance dans le déploiement des vaccins.

Toute l'info sur

Biden et Harris à la Maison Blanche

"Je suis confiant dans le fait que d'ici l'été nous nous serons nettement rapprochés de l'immunité collective", a déclaré le nouveau locataire de la Maison Blanche, qui a promis que 100 millions de vaccins seraient distribués dans les 100 premiers jours de son mandat.

Un défi logistique sans précédent- Le président américain Joe Biden sur la campagne de vaccination

Interrogé sur la date à laquelle tous les Américains souhaitant bénéficier du vaccin le pourront, il a répondu : "Le printemps".

Lire aussi

"Je pense que cela représente un défi logistique sans précédent dans l'histoire de notre pays mais je pense que nous pouvons le faire", a-t-il affirmé.

Pays le plus touché par le virus, avec, au 26 janvier, 25% des contaminations au monde (25.293.201) et 20% des décès (420.972), il est aussi celui où l'on a, en valeur absolue, le plus vacciné, avec plus de 20 millions d'Américains à avoir reçu une première injection, soit un peu plus  de 6% de la population.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Épidémie "préoccupante", restrictions locales : le gouvernement change de ton

EN DIRECT - 31.519 cas de Covid-19 recensés en 24 heures, du jamais vu depuis novembre dernier

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Covid-19 : quels sont les départements où la situation est "très préoccupante" ?

Les patients hospitalisés pour Covid de plus en plus jeunes : comment l'expliquer ?

Lire et commenter