Origine du virus : la Chine fustige l'appel de Joe Biden à lancer une nouvelle enquête

Origine du virus : la Chine fustige l'appel de Joe Biden à lancer une nouvelle enquête

ENQUÊTE - Au lendemain de l'appel du président des États-Unis à "redoubler d'efforts" pour expliquer l'origine du Covid-19, la Chine a répliqué, rejetant la légitimité de toute nouvelle investigation.

La Chine a fustigé jeudi l'appel de Joe Biden à lancer une nouvelle enquête sur les origines du Covid-19, un sujet revenu en force ces derniers jours dans le débat américain. Rejetant la légitimité d'une nouvelle investigation en Chine, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a dénoncé lors d'un point presse, "l'histoire sombre" des services de renseignement américain. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Par un communiqué, le président américain avait dévoilé la veille sa requête et exigé un rapport d'ici à 90 jours, appelant les services de renseignement américains à "redoubler d'efforts" pour expliquer comment le virus est apparu. L'occasion de rappeler que les travaux du renseignement américain, qui se concentrent sur deux hypothèses - originale animale ou fuite d'un laboratoire - n'ont pas permis à ce jour d'aboutir à "une conclusion définitive"

L'opposition de la Chine

Or le temps presse : longtemps balayée d'un revers de main par la plupart des experts, la théorie d'un accident de laboratoire à Wuhan, en Chine, est revenue en force ces dernières semaines dans le débat américain. Un article du Wall Street Journal (WSJ) a en effet relancé les spéculations aux Etats-Unis, tandis que les appels en faveur d'une enquête plus approfondie se multiplient, y compris au sein de la communauté scientifique. La Chine, elle, a toujours farouchement combattu la théorie selon laquelle le Covid-19 aurait pu s'échapper d'un de ses laboratoires, en particulier de l'Institut de virologie de Wuhan, pointé du doigt par l'ex-administration Trump.

Lire aussi

"Les États-Unis continueront à travailler avec leurs partenaires à travers le monde pour faire pression sur la Chine afin qu'elle participe à une enquête internationale complète, transparente et basée sur des preuves", a ajouté le président américain, déplorant l'attitude de Pékin sur ce dossier. Quelques heures avant la diffusion du communiqué de Joe Biden, Pékin avait accusé mercredi Washington de diffuser des théories "complotistes" sur les origines de la pandémie. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Sans le nommer, Emmanuel Macron critique Eric Zemmour sur les prénoms

Diagnostics énergétiques : mauvaise surprise pour les propriétaires

Éric Zemmour sur LCI : nous avons vérifié 6 de ses déclarations

REVIVEZ - PSG-Manchester City (2-0) : la soirée magique de Paris, premier but de Messi

Déremboursement des tests : esquiver le pass sanitaire jusqu'au 15 novembre, une stratégie viable ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.